La scientificité de l'économie Dissertation by docavolonté

La scientificité de l'économie
Dissertation se demandant si l'économie n'oscille pas en permanence dans les limites entre la science et le préjugé, et si elle repose à la fois sur un caractère universel objectif mais aussi sur un caractère somme toute relatif.
№ 25674 | 1,565 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le juil. 31, 2011 in Économie , Philosophie , Consommation
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« La science est avant tout la réforme d'une illusion ». C'est la définition même de la science économique que donnait l'épistémologue Gaston Bachelard dans le Nouvel Esprit Scientifique. En cela, la science veut s'affranchir des préjugés qui sont une sorte de « moon walking » où le progrès défile artificiellement en arrière-fond. Pour éviter un tel échec, la science raisonne sur des hypothèses, des lois, des modèles, des théories qui sont autant d'éléments inhérents à la question de la scientificité. Pour qu'un objet soit considéré comme une science, il est donc bien évident que c'est avant tout l'esprit qui doit être scientifique.

I. L'économie, dans son champ d'études notamment historique est une science
II. L'économie, une science subjective

Extrait du document:

Effectivement, l'économie repose sur la psychologie de l'individu qui par essence est naturellement subjective. Ainsi, la société va faire apparaître un modèle de consommation qui est imperfectible à l'économie : processus d'identification, d'imitation, de consommation (Jean Baudrillard, 1970). En d'autres termes, l'hypothèse de rationalité du consommateur n'est pas toujours respectée.

Commentaires