La séparation des pouvoirs selon Montesquieu Dissertation

La séparation des pouvoirs selon Montesquieu
Dissertation concernant la séparation des pouvoirs en s'appuyant sur la citation de Montesquieu ci-après : « Pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir il faut que par la disposition des choses le pouvoir arrête le pouvoir.»
№ 20544 | 3,870 mots | 6 sources | 2010
Publié le oct. 24, 2010 in Droit , Philosophie , Sciences Politiques
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'auteur de cette citation est Montesquieu, il fait partie du courant des Lumières. C'est un philosophe éclairé qui prône un autre régime que celui qui est établi, une monarchie de droit divin. Ce penseur défend une monarchie éclairée de type parlementaire qu'il a pu observer en Grande Bretagne.
On peut croire que la séparation des pouvoir est un concept évitant tout régime despotique. En effet la séparation des pouvoirs est un ingrédient nécessaire pour former un Etat de droit. Dans un régime il existe trois pouvoirs : exécutif, législatif et judiciaire. La séparation des pouvoirs préconise, un principe simple : ne pas confier à un seul organe ces trois pouvoirs.

1. Un Etat de droit caractérisé par la séparation des pouvoirs
2. Des contrepoids propre aux régimes

Extrait du document:

En lisant les critiques de M. Althusser qui reprend la doctrine de M. Eisenmann, on peut émettre quelques doutes quant à l'effectivité de la « séparation des pouvoirs » décrite par cet auteur éclairé. Ces auteurs démontrent que Montesquieu ne développe pas tant le concept de séparation des pouvoirs mais plus celui de « combinaison des pouvoirs ». Sa théorie, provient d'un exemple empirique celui de la Grande Bretagne. On peut noter que dans ce régime monarchique parlementaire et à cette époque, la séparation des pouvoirs est peu mise en œuvre.

Commentaires