La séparation des pouvoirs, un principe fondemental ? Dissertation by Help

La séparation des pouvoirs, un principe fondemental ?
Dissertation traitant de la séparation des pouvoirs législatifs, judiciaires et exécutifs.
№ 6923 | 830 mots | 0 sources | 2008
Publié le juin 30, 2008 in Histoire , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La séparation des pouvoirs est un principe politique selon lequel les fonctions des institutions publiques sont divisées entre le pouvoir législatif, judiciaire et exécutif. C’est un principe fondateur de certains états en ce qu’un Etat construit sur la base d’une Nation, respecte alors une souveraineté dite nationale, dont la garantie est respectée par cette séparation.
C’est donc une garantie du peuple et de ses droits, et par là même nous comprenons la dimension démocratique de cette séparation. Or, dans quel contexte la séparation des pouvoirs peut ne pas être un principe fondamental ?

I) La séparation des pouvoirs : respect de la démocratie
a) Apparition du principe de séparation des pouvoirs
b) Effets bénéfiques sur la démocratie

II) La confusion des pouvoirs : limites de la démocratie
a) Une opposition catégorique à la séparation des pouvoirs
b) Dérives démocratiques à la séparation des pouvoirs

Extrait du document:

Il s’agit en réalité de différents régimes politiques : la monarchie, la tyrannie ou encore l’empire. En effet, prenons l’exemple de la monarchie. Louis XIV avait une façon propre aux rois de régner, c’est-à-dire tout à fait personnelle et entière, il disait : « L’Etat, c’est moi ». Il n’y a donc sans séparation des pouvoirs, aucune liberté véritable possible, au moins en ce qui concerne celle du peuple.

Commentaires