La société de consommation peut-elle s'adapter aux exigences de demain ? Dissertation by Premium

La société de consommation peut-elle s'adapter aux exigences de demain ?
Dissertation qui présente les raisons pour lesquelles un changement de la société de consommation s'impose, puis se penche sur les conditions de mise en œuvre de ce changement.
№ 8207 | 850 mots | 0 sources | 2008
Publié le sept. 27, 2008 in Économie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La société de consommation est une société dans laquelle les consommateurs sont incités à consommer des biens et services de manière abondante.
La consommation de l'homme se définit par trois valeurs fondamentales : assurer sa subsistance, assurer la perpétuation de son espèce, assurer son bien être.
Au fil du temps ses besoins ont changés et sa consommation s'est accrue.
L'homme peut il se permettre de consommer toujours plus alors que les ressources naturelles sont limitées ? La population mondiale pourra t-elle atteindre un niveau de vie convenable tout en préservant les ressources ? Si non, comment faire pour que cette société de consommation soit plus égalitaire ?

I. Les causes du changement permanent de la société de consommation
a) La consommation change d'abord par sa nature …
b) … mais aussi par son étendue spatio-temporelle

II. Les moyens et conditions pour changer notre consommation
a) Une action mondiale…
b) … parachevée par une action ciblée sur chaque consommateur



Extrait du document:

Auparavant nous achetions que ce dont nous avions besoin mais désormais ce temps est révolu.
Nous sommes entrés dans cette société qui nous pousse toujours à consommer plus. En effet la consommation n'est plus la réponse à un besoin mais est envisagée davantage comme un mode de vie, toujours plus encouragé par les médias. En avons-nous le besoin? Non il n'est plus vraiment question de besoin mais surtout d'envie. L'envie génère le besoin et c'est ce qui fait que nous achetons toujours plus. La place du superflu parade alors celle du nécessaire.
La tendance est davantage de jeter pour remplacer plutôt que de réparer ce que l'on a déjà. Par là on voit que notre consommation est plus relative aux effets de modes et avancées technologiques qu'à nos besoins.

Commentaires