La société du XVIIème siècle Dissertation

La société du XVIIème siècle
Dissertation qui cherche à savoir comment s'organisait la société française du XVIIe siècle sous la monarchie absolue de Louis XIV.
№ 21065 | 2,155 mots | 0 sources | 2010
Publié le nov. 15, 2010 in Histoire
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Encadré par la Renaissance et la Révolution française, l'Ancien Régime est constitué de l'ensemble des institutions et gouvernements de la France du 16ème au 18ème siècle. L'Ancien Régime se caractérise par une monarchie absolue et de droit divin et une inégalité sociale fondée sur une division de la population en ordres. Ce régime est caractérisé par le fait qu'il n'y a pas de constitution écrite et c'est le roi qui incarne l'Etat. La société d'ancien régime, ou « société d'ordres » est donc un mode d'organisation sociale. Au 17ème siècle, soit au milieu de l'époque de l'ancien régime, le système connait son apogée. En effet, ce siècle caractérise bien les fondements de la société de l'Ancien Régime. La population française est alors divisée en 3 ordres hiérarchisés et inégaux : le clergé, la noblesse, et le tiers état. Cette séparation repose sur une idéologie et non sur des critères de fortune ou de mérite personnel. Les ordres étaient en théorie fermés, il y avait deux ordres privilégiés : la noblesse et le clergé quant au tiers état il s'agissait de l'ordre le plus ignoré, le plus méprisé et le plus exploité, même si une frange de la bourgeoisie généralement « classée » dans ce dernier pouvait échapper à son état de naissance par différents moyens afin d'accéder aux ordres privilégiés. Le 17ème siècle est aussi connu comme le siècle des révoltes, Au lendemain des guerres de religions, la France du XVIIème siècle va être confrontée à d'importantes mutations au sein de son Eglise ainsi que dans le domaine de la vie religieuse.

I- La société du XVIIe siècle : une société caractérisée par les ordres
II-Une société subissant l'absolutisme sous Louis XIV

Extrait du document:

Ceux qui combattent font parti de la noblesse, aristocrates. On distingue la noblesse « d'épée » de celle de « robe ».Noblesse d'épée : Ce sont les chevaliers, entre autre ainsi que les fantassins. Ils ont le devoir d'assurer la paix dans le royaume et de tenir l'étranger aux frontières et surtout d'assurer que le royaume s'agrandisse suite aux conquêtes. La noblesse de robe, dite « au service de la plume », est en réalité la noblesse civile et ne combat pas. La noblesse est un ordre privilégié, qui jouit d'une immunité fiscale donc exemptée d'impôts directs (comme les Clercs !). Mais ils ont aussi des privilèges de fonctions, judiciaires et féodales. La noblesse est un état qui s'acquiert par la naissance, ou par l'anoblissement, acquis au travers d'une lettre d'anoblissement, pour services rendus par ex.

Commentaires