La Vème République présente-t-elle un dualisme du pouvoir exécutif ? Dissertation by docavolonté

La Vème République présente-t-elle un dualisme du pouvoir exécutif ?
Dissertation qui s'interroge sur l'existence et le devenir d'un exécutif bicéphale en montrant la flexibilité du texte constitutionnel par la distinction entre la période de concordance des majorités et la cohabitation.
№ 22179 | 2,410 mots | 10 sources | 2011
Publié le janv. 16, 2011 in Droit , Sciences Politiques
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« Le Président de la République traite de ce qui est permanent, le premier ministre traite des problèmes contingents » (Valéry Giscard d'Estaing. Les propos de Valéry Giscard d'Estaing résument ce que pourrait être les rôles attribués par la Constitution de 1958 au chef de l'Etat et du Premier Ministre : des fonctions qui sont d'après la constitution de 1958 bien distinctes. En effet, d'après cette dernière, le pouvoir exécutif se compose du Président de la République et du Gouvernement, incarné par le Premier Ministre (même si il est vrai qu'il n'existe pas de hiérarchie entre le Premier Ministre et les ministres prévue par la Constitution).

1. L'unicité du pouvoir exécutif en période de concordance des majorités
2. Deux têtes distinctes en période de cohabitation

Extrait du document:

En période de cohabitation, le Président conserve uniquement son rôle d'arbitre. Il est ainsi le garant des institutions et n'intervient plus dans la nébuleuse du champ d'action du Premier Ministre. Le Président veille seulement au respect de la Constitution.
En quelque sorte, il a le pouvoir mais ne gouverne pas. La distinction entre un Président qui dispose du pouvoir symbolique et un Premier Ministre qui possède entre ses mains l'entière responsabilité de la politique interne accentue la dyarchie du pouvoir selon Bertrand Mathieu et Philippe Ardant.

Commentaires