La vérité Dissertation

La vérité
Dissertation, se basant sur une citation de Montesquieu et se demandant quel est le meilleur moyen de convaincre le lecteur : récit argumentatif ou récit fictif.
№ 20184 | 1,540 mots | 0 sources | 2008
Publié le sept. 30, 2010 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La période des Lumières est une époque de revendications où de nombreux philosophes exposent leurs idées, chacun à sa manière. De nombreux procédés sont utilisés pour faire passer leur message aux lecteurs. Certains philosophes optent pour l'argumentation directe en écrivant des essais et d'autres préfèrent argumenter indirectement en passant par la persuasion à travers des récits fictifs. Dans son œuvre "Les Lettres persanes", Montesquieu annonce « Il y a certaines vérités qu'il ne suffit pas de convaincre mais qu'il faut faire sentir. Telles sont les vérités de morale. Peut-être qu'un morceau d'histoire touchera plus qu'une philosophie subtile ». Ici, ce grand philosophe des lumières se demande si la méthode de persuasion n'est pas plus efficace auprès des lecteurs.

1- En quoi un récit est plus attractif pour le lecteur
2- En quoi le lecteur est plus impliqué lors de la lecture d'un récit argumentatif
3- En quoi cette méthode d'argumentation demande une démarche active de la part du lecteur

Extrait du document:

Enfin, nous pouvons dire qu'un récit est plus vivant qu'un essai. Nous voyons cela déjà par le fait d'avoir affaire à une histoire, donc une suite d'évènements qui donnent vie au livre tout en mettant en places des arguments. Mais le côté vivant d'un récit se remarque aussi par le rythme des phrases, souvent courtes afin de donner une certaine vitesse au récit. Le rythme ternaire est lui aussi souvent utilisé ainsi que des gradations et autres figures de style.

Commentaires