La vérite se réduit-elle à l'affirmation de preuves ? Dissertation by Vitou

La vérite se réduit-elle à l'affirmation de preuves ?
Dissertation de philosophie qui montre que pour affirmer la vérité, il n'est pas nécessaire de produire des preuves.
№ 3911 | 1,370 mots | 0 sources | 2008
Publié le févr. 26, 2008 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La vérité est une valeur qui concerne nos énoncés, nos pensées, nos jugements.
Pour Descartes, une idée claire et distincte est une idée vraie. Cependant, il est possible que l'on éprouve un fort sentiment d’évidence et que l'on soit dans l’erreur.
Ici, se pose donc un problème lié à la notion de vérité. A partir de quel moment peut-on dire qu’un énoncé, une pensée ou un jugement est «vrai» ?
La preuve peut être facteur de vérité, mais est-ce une obligation pour permettre l’affirmation de cette dernière ?

Extrait du document:

Une idée vraie est une idée qui réussit, ce fut le point de vue de William James, théoricien du pragmatisme. Pour lui, la pensé est au service de l’action, les idées ne sont que des mécanismes qui nous servent à agir. Les idées vraies sont celles qui ont le plus de rendement, ce sont les plus efficaces. En extrapolant la théorie de James, une loi physique n’est vraie que si elle possède des applications utiles, une religion n’existe que si elle console les hommes. Il ira même jusqu'à dire que Dieu «est une chose dont on se sert ».
On voit ici les limites et le danger d’une telle doctrine, il y a souvent des vérités qui blessent et des mensonges qui rassurent ; cependant le point de vue que défend James rapproche trop la notion de vérité à la notion de facilité.
  • Commentaire d'un extrait de l'ouvrage « De la recherche de la vérité », de Malbranche se demandant si le sentiment intérieur de la liberté de l'homme est suffisant pour prouver à l'homme qu'il est libre. (pdf)
    № 26240 | 3,375 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    10,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui mène une approche de la notion de faute lourde avec tout d'abord les domaines de la faute lourde et ensuite la preuve de la faute lourde.
    № 21391 | 1,665 mots | 0 sources | 2010 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé qui traite de la preuve de la condition de lien causal dans la responsabilité civile et sur les difficultés de preuve incombant à la victime pour être indemnisée.
    № 15021 | 3,860 mots | 0 sources | 2010 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires