Le bilan de la seconde guerre mondiale Dissertation by Lunnas

Le bilan de la seconde guerre mondiale
Exposé qui dresse le bilan matériel, moral et politique de la Seconde Guerre mondiale et se demande dans quelle mesure ce bilan annonce un monde nouveau.
№ 2106 | 3,540 mots | 11 sources | 2005
Publié le déc. 06, 2007 in Histoire , Relations Internationales
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La Seconde Guerre mondiale constitue un tournant majeur du XXe siècle. En effet, c’est au lendemain de celle-ci que de nouveaux rapports de forces se sont établis. Malgré la mise en place de la Société des Nations, à la suite de la Première Guerre mondiale, la paix n’a pu être préservée et les tensions entre les différentes grandes puissances se sont ravivées. Une nouvelle guerre éclate.


I. Un monde meurtri

1. Un bilan humain désastreux
2. Un bilan économique amer
3. L’Europe n’est plus au centre du monde


II. La loi des vainqueurs

1. Yalta ou la volonté de coopération
2. Postdam ou le temps du compromis
3. Les bouleversements territoriaux en Europe et en Asie


III. Le choc moral de la guerre

1. Condamner les responsables
2. La justice des vainqueurs ?
3. Le devenir de l’Humanité en question


IV. Un nouvel ordre mondial

1. Définir de nouvelles règles du jeu de l’économie mondiale
2. La création de l’Organisation des Nations Unies
3. Un gouvernement mondial ?


Extrait du document:

En 1945, l’Europe est un amoncellement de ruines : l’URSS. à la suite de la tactique de la « terre brûlée », l’Allemagne, la France, les Pays-Bas sont les plus touchés. Des villes entières sont à reconstruire après les bombardements : Varsovie, Coventry, Stalingrad, Berlin, Hambourg, Le Havre, Caen... Les communications sont désorganisées : les chemins de fer sont particulièrement atteints, ainsi que les ponts et les routes. En Europe de l’Ouest, Anvers est le seul pont intact. La situation de pénurie et de déséquilibre alimentaire se prolonge au-delà de la guerre. En Europe comme en Asie, le niveau de vie des populations a baissé.
Sur le plan financier, après avoir dépensé des sommes considérables, les dépenses de guerre se sont élevées à environ 1000 milliards de dollars. Les gouvernements se retrouvent avec des ressources fiscales insuffisantes : l’endettement entraîne l’inflation et la dépréciation des monnaies nationales. On assiste en effet à une hausse de la dette publique ; celle-ci a triplé en Angleterre, a été multipliée par 4 en France et par 10 en Allemagne.

Commentaires