Le bonheur est-il dans les lois ? Dissertation

Le bonheur est-il dans les lois ?
Dissertation se demandant si l'individu trouve son épanouissement total en respectant les règles de la vie en société ou au contraire ce dernier est obligé de les outrepasser pour vivre heureux et sans contraintes.
№ 18779 | 980 mots | 0 sources | 2010
Publié le août 10, 2010 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Tout d'abord on peut dire que le bonheur peut se représenter comme un pacte de l'individu avec lui-même et avec l'extérieur. Cependant on remarque que cette caractérisation est plutôt vague car elle ne semble pointer du doigt qu'un seul point : le bonheur est subjectif et il dépend de soi même. Le bonheur semble alors rejeter tous les éléments extérieurs à l'individu comme les lois, toute règle qui viendrait limiter ou contraindre l'épanouissement des désirs personnels. Pourtant la personne ne peut pas passer outre le monde donc il est un élément essentiel. Afin que cette réalité n'entrave pas son bonheur, il doit vivre intelligemment avec toutes les règles qui commandent son existence.

I/ Le bonheur peut se représenter comme un pacte de l'individu avec lui-même et avec l'extérieur
II/ Le bonheur est subjectif et il dépend de soi même

Extrait du document:

De plus il faut bien distinguer le privé du public. C'est ici qu'il faut se souvenir de ce que disait Locke dans sa Lettre sur la tolérance : les lois de l'État se fondent sur le droit naturel, qui vise à la conservation de la personne et des biens. Le pouvoir de l'État est donc seulement temporel, et ne saura toucher aux affaires spirituelles par exemple la foi religieuse (qui est du domaine des Églises), la détermination du bien moral ou la définition du bonheur.

Commentaires