Le cinéma néoréaliste italien et la question sociale Dissertation

Le cinéma néoréaliste italien et la question sociale
Dissertation qui vise à expliquer la centralité des problématiques sociales dans le courant néoréaliste italien de l'après-guerre à travers l'analyse du film "Il bandito" réalisé par Alberto Lattuada. (pdf)
№ 26753 | 3,730 mots | 7 sources | 2011 | FR
Publié le oct. 31, 2011 in Cinéma , Histoire , Histoire de l'Art
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

"Il bandito" est un film typiquement néoréaliste, notamment parce qu'il aborde un certain nombre de problématiques sociales caractéristiques du cinéma italien d'après-guerre, tels que les difficultés que rencontrent les vétérans de guerre à leur retour dans leur foyer, les changements profonds causés par les guerres et les occupations allemandes puis alliées, mais aussi l'augmentation de la corruption et de la criminalité. « Le retour des prisonniers de guerre symbolisait non seulement la défaite militaire de l'Italie, mais rappelait également un passé marqué par la violence fasciste. De plus, du fait de leurs longues périodes de captivité (ils étaient de retour plusieurs mois voire plusieurs années après la Libération), les prisonniers avaient manqué les évènements les plus importants dans la formation du nouvel imaginaire national : la Résistance, l'occupation allemande et l'expérience de l'autorité militaire alliée » (Ben-Giath, 2008, p. 1236).

1. Le cinéma néoréaliste traite de la question sociale pour mieux affirmer sa volonté de rupture avec le cinéma fasciste qui l'avait éludée ainsi que pour servir de catharsis à un peuple en souffrance et traumatisé en proie à la division et au chaos
2. La pénurie matérielle causée par la guerre a permis, au niveau du style, le renforcement de son aspect social et réaliste

Extrait du document:

Le néoréalisme italien ne peut pas être compris sans référence à la période qui l'a précédée,
c'est-à-dire le fascisme, d'autant plus que la plupart des personnes qui sont à l'origine du néoréalisme étaient actifs pendant la période fasciste. En effet, au niveau du mode de production et de réalisation cinématographique, on retrouve les mêmes protagonistes avant et après la Seconde guerre mondiale. Cependant, libérés des contraintes établies par les autorités durant cette période, les cinéastes italiens jouissent d'un grand sentiment de liberté qu'ils veulent, à partir de la Libération, exprimer dans leurs oeuvres. Comme le souligne Wood, « Les films néoréalistes rendaient justice au social, et les réalisateurs souhaitaient différencier leurs films de ceux du passé récent pour des raisons idéologiques » (Wood, 2007, p. 101).
  • Exposé qui apporte un éclairage sur les doctrines libérales de Constant, Tocqueville et Guizot et leur impact sur l’évolution sociale des sociétés.
    № 6484 | 1,230 mots | 0 sources | 2007 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant dans quelle mesure dès sa genèse jusqu'à l'avènement du fascisme, le cinéma italien affirme une vocation pour l'Histoire qui deviendra la marque de fabrique nationale.
    № 25050 | 1,285 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé portant sur les spécificités des dictionnaires du cinéma comparativement aux dictionnaires de langues.
    № 4244 | 4,455 mots | 14 sources | 2007 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires