Le désir suppose-t-il la connaissance préalable de son objet ? Dissertation by Egelikiz35

Le désir suppose-t-il la connaissance préalable de son objet ?
Dissertation de philosophie qui pose la question de savoir si la connaissance de l'objet est essentielle pour faire naitre le sentiment de desir chez l'homme.
№ 8219 | 850 mots | 0 sources | 2008
Publié le sept. 28, 2008 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Pouvons-nous désirer un objet sans avoir de celui-ci la connaissance préalable ? Le désir est un processus par lequel le sujet est attiré par un objet qu'il tend à vouloir s'approprier. Cet objet désiré peut être défini à l'avance ou comme un objectif qu'on veut atteindre pour l'avoir en sa possession. On ne peut pas parler d'objet sans sujet, et le sujet ici est le sujet désirant, l'objet est l'objet de désir.
Or peut-on désirer un objet sans la connaissance préalable ?
Une connaissance préalable est une connaissance d'un objet, d'un acte, d'un fait pour qu'ensuite nous fassions un choix.

Extrait du document:

Selon Epicure, il est indispensable de connaître la véritable nature d'un désir pour déterminer s'il est de ceux qui doivent être satisfait. Pour que ce désir ait lieu il faut un objet et un sujet. Ainsi, la liaison de ces deux éléments constitue le désir.
Le désir se définit comme une tendance consciente. Il est une tension envers un objet que l'on se représente comme source possible de satisfaction ou de plaisir. Epicure établit une véritable hiérarchie des désirs qui sont naturels et nécessaires, celle-ci sont définit par des besoins vitaux comme manger, boire, dormir. Ceux qui sont naturels mais non nécessaires comme manger des plats raffinés et ceux qui ne sont ni naturels ni nécessaires c'est-à-dire le gout du luxe. Or pour désirer il est nécessaire qu'il y ait un sujet désirant et un objet désiré.

Commentaires