Le doute est-il la manifestation de la liberté d'esprit ? Dissertation by mayonfort

Le doute est-il la manifestation de la liberté d'esprit ?
Dissertation qui analyse jusqu’où l'individu peut douter pour ne pas tomber dans le paroxysme du doute qui reviendrait à l’inaction.
№ 7326 | 1,090 mots | 0 sources | 2007
Publié le juil. 21, 2008 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le doute est ce par quoi un individu balancé entre plusieurs vérités remet en question ses préjugés à priori : en bref, ses opinions. Il a besoin de ce doute pour ne pas tomber dans le simple préjugé, et se détacher de ce qui lui semble acquis voire immédiatement admissible comme « vrai ». C’est pourquoi, ce doute peut être manifestation de la liberté d’abord comme une émancipation par rapport aux vérités non démontrées, aux vérités extérieures.

I- Le doute est la manifestation évidente de la liberté d’esprit

II- Le doute peut être refus du choix, peut être hyperbolique

III-Le doute comme liberté d’esprit s’il est moyen en vue d’une fin

Extrait du document:

Même chez Descartes, si le doute hyperbolique était table rase des vérités déjà admises, de tout ce qui semblait être vrai, ce doute avait une fin, c’était la construction, l’établissement d’une évidence, celle du cogito, et donc le doute était méthode en vue d’une nouvelle vérité, plus stable. Ainsi la liberté humaine serait celle de se poser des questions individuelles : si autrui est sur de ce qu’il nous transmet, qu’il soit vivant ou qu’il soit mon ancêtre, c’est mon droit, voire mon intérêt qui me pousse à le remettre en question, à le réexaminer. Kant dans son qu’est ce que les lumières incite ses contemporains à se débarrasser des directeurs de conscience, pour trouver leur autonomie spirituelle : leur liberté d’esprit.

Commentaires