Le droit positif et la règle morale Dissertation

Le droit positif et la règle morale
Dissertation visant à savoir si la règle morale n'est autre que la source inéluctable du droit positif, et si son influence est telle qu'elle en devient la condition "sine qua none" au droit positif.
№ 19286 | 1,300 mots | 0 sources | 2009
Publié le août 25, 2010 in Droit
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'étude des relations, entre la règle morale et le droit positif, a été sujette à de nombreuses analyses, il en découle deux courants de pensées s'opposant l'un l'autre. Ainsi, l'école du droit naturel fait de la morale un facteur essentiel du droit tandis que les positivistes affirment que la technique juridique seule prévaut sur l'influence de la morale. Les normes du droit positif sont les seules à avoir une force juridique. En effet, les relations entre le droit et la morale constituent l'un des problèmes fondateurs de la philosophie du droit. Le sujet consiste donc à analyser les relations entre le droit positif et la règle morale. L'étude des relations induit l'étude des rapports et des distinctions. Ainsi, le droit positif et la règle morale constituent ils des univers distincts ou un seul domaine unifié? Le droit positif étant constitué par l'ensemble des règles juridiques en vigueur dans un état ou dans la communauté internationale à un moment donné, quelles que soient leurs sources. C'est le droit « posé », le droit tel qu'il existe réellement. La morale quant à elle se définissant comme un ensemble de règles de conduite tenues pour universellement valables.

I- Les relations entre règle morale et droit positif
II- Droit positif et règle morale : deux concepts radicalement distincts

Extrait du document:

Comme l'affirme Ripert, partisan de l'école du droit naturel, la distinction fondamentale entre le droit positif et la règle morale ne repose que sur le principe de sanction imputable au droit positif. Cet auteur va même jusqu'à affirmer qu' « il y a en réalité qu'une différence de caractère entre le droit positif et règle morale ».

Commentaires