Le fédéralisme russe Dissertation by ludo10

Le fédéralisme russe
Dissertation de sciences politiques, présentant le système fédéral en Russie, qui constitue la structure politique dominante dans ce pays aujourd'hui.
№ 3867 | 950 mots | 2 sources | 2008
Publié le févr. 26, 2008 in Histoire , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La Russie est depuis toujours un état multinational, regroupant 134 ethnies regroupées en 4 familles principales : la famille indo-européenne, la famille altaïque, la famille caucasienne et la famille ouralienne.
Sur ces 134 minorités, une trentaine a été pourvue d’un territoire national comme le Daghestan, le Tatarstan ou l’Ossétie du nord.
C’est donc pour prendre en compte la diversité du pays et reconnaître la multitude des peuples qui la composent, que s’est mis en place en Russie un système fédéral, aboutissant à un découpage du territoire en de nombreux sous-ensembles aux dimensions et fonctionnements variables. Depuis les régimes communistes, avec la République socialiste fédérative des soviets de Russie, jusqu’à la Constitution démocratique de 1993, la structure dominante est donc le fédéralisme.

I. Le fédéralisme de Staline à Gorbatchev
II. Etat actuel du fédéralisme russe

Extrait du document:

Le fédéralisme russe reste marqué par la prépondérance du pouvoir fédéral sur les pouvoirs des états fédérés. Ainsi, la Constitution interdit toute sécession de ses sujets. Elle reconnaît aux républiques, le droit d’adopter leur propre Constitution, aux oblasts, kraïs, okrougs et villes d’avoir un statut propre.
Cependant, la compétence des gouvernements et gouverneurs locaux est de plus en plus limitée, depuis la réforme de 2004 qui prévoit leur nomination par le pouvoir central.
Le partage général des compétences s’opère classiquement entre les compétences exclusives de la fédération (révision de la constitution, relations extérieures, organes fédéraux, citoyenneté, budget fédéral…), compétences partagées (imposition fiscale, éducation, santé…) et compétences exclusives des sujets.

Commentaires