Le gaullisme et la construction européenne Dissertation

Le gaullisme et la construction européenne
Dissertation se demandant si le gaullisme, aussi bien dans son rapport à la construction européenne que dans sa structure interne, peut se concevoir comme une exception européenne. (pdf)
№ 30336 | 3,480 mots | 6 sources | 2013 | FR
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'investiture de De Gaulle comme président du Conseil de juin 1958 à janvier 1959 marque la fin de la IVème République et l'élaboration d'un nouveau système politique : il saisit « l'occasion historique (…) de doter l'Etat de nouvelles institutions ». Pendant près de dix ans, le général de Gaulle domine la vie politique française et oriente son action autour d'un objectif : assurer la grandeur de la France, ce qui passe par la restauration de l'Etat, par l'indépendance nationale et par la modernisation économique. Il déclare ainsi : « A mon sens, la France ne peut être la France sans la grandeur ». Selon Stanley Hoffman, le tour de force du général de Gaulle fut de transformer la tragédie algérienne en point de départ d'un nouveau régime, et consolidé par une politique d'envergure mondiale, ayant pour but de replacer la France dans le concert des grandes puissances mondiales.

1. Une politique de grandeur
2. Un courant pionnier dans l'adaptation de la politique française à la construction européenne
3. Le gaullisme après De Gaulle : l'effacement progressif d'une singularité ?

Extrait du document:

L'investiture de De Gaulle comme président du Conseil de juin 1958 à janvier 1959 marque la fin de la IVème République et l'élaboration d'un nouveau système politique : il saisit « l'occasion historique (…) de doter l'Etat de nouvelles institutions ». Pendant près de dix ans, le général de Gaulle domine la vie politique française et oriente son action autour d'un objectif : assurer la grandeur de la France, ce qui passe par la restauration de l'Etat, par l'indépendance nationale et par la modernisation économique. Il déclare ainsi : « A mon sens, la France ne peut être la France sans la grandeur ». Selon Stanley Hoffman, le tour de force du général de Gaulle fut de transformer la tragédie algérienne en point de départ d'un nouveau régime, et consolidé par une politique d'envergure mondiale, ayant pour but de replacer la France dans le concert des grandes puissances mondiales.
Fondé en 1958 lors de l'accession au pouvoir du général de Gaulle, le gaullisme se conçoit comme le premier parti de masse, et instaure une vision politique qui marquera de son sceau l'ensemble de la Vème République.

Commentaires