Le jeu de l'acteur au théâtre Dissertation by jesuisunepomme

Le jeu de l'acteur au théâtre
Dissertation, à partir d'une citation d'André Antoine, se demandant comment élaborer un jeu de l'acteur qui soit juste à l'image d'un instrument bien accordé divisé entre une humanité réelle et une supériorité artistique idéale. (pdf)
№ 27390 | 3,025 mots | 0 sources | 2010 | FR
Publié le déc. 18, 2011 in Danse et Théâtre , Arts
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

En 1893, André Antoine adresse à Charles le Bargy, jeune comédien à la Comédie-Française, de précieux conseils concernant le jeu de l'acteur. Il écrit donc à la fin du XIXe siècle, siècle qui a été celui de tous les bouleversements dans le théâtre : siècle de pullulement des genres, mêlant au début du siècle romantisme, mélodrame, théâtre bourgeois ou encore vaudeville, c'est d'abord le siècle de l'exagération et de l'intensité ; mais très vite, au milieu du siècle, apparaît en réaction le naturalisme prônant une description du monde réel et des plaies de la société, combattant l'exaltation romantique. C'est à ce mouvement qu'André Antoine se rattache, cependant il faut noter qu'à la même époque, la marionnette commence à faire son apparition dans le milieu théâtral, à la fois dans la théorie et dans la pratique, apportant avec elle une nouvelle approche du jeu de l'acteur. Ainsi, alors qu'André Antoine adresse ses conseils à Charles le Bargy en 1893, trois ans plus tard, en 1896, Lugné-Po et Alfred Jarry mettent en scène Ubu-Roi avec des personnages-marionnettes. Cette marionnette semble influencer quelque part la vision d'André Antoine puisqu'il prescrit au jeune comédien un idéal selon lequel l'acteur doit « devenir un clavier, un instrument merveilleusement accordé dont l'auteur jouera à son gré », cherchant ainsi dans l'acteur une obéissance, une soumission qui sont propres au pantin, mais aussi une précision et une virtuosité dans le jeu. Dans le même sens, il attend du comédien qu'il joue « sans apprécier pourquoi », tout comme la marionnette qui ne raisonne pas. Tout cela doit lui permettre d' « exprimer supérieurement » ce qu'il joue. Cependant, André Antoine demande aussi à l'acteur d'être humain puisque ce qu'il interprète doit être « ses sentiments ».

I- L'idéal de l'acteur instrument qui doit mener à une supériorité artistique
II-Les apports de l'humanité de l'acteur

Extrait du document:

Cette supériorité artistique, quelle est-elle ? Elle semble s'illustrer dans plusieurs critères. En effet, quelle pourrait être la motivation d'André Antoine pour établir un modèle d'acteur basée sur une instrumentalité ? D'autant plus qu'il faut noter qu'il ne prône pas la marionnette : c'est qu'il n'y voit pas l'accomplissement du théâtre. Il semble donc qu'il faille d'une part, s'inspirer de l'instrument, du clavier, ou comme nous le pensons, de la marionnette, mais d'autre part conserver les attributs humains de l'acteur, et parvenir à harmoniser ces deux conceptions.
  • Dissertation s'appuyant sur un corpus de documents : «Note et contre-notes» et «Rhinocéros» d' Ionesco, «Le théâtre et son double» d'Arthaud et «Ruy Blas» d'Hugo pour savoir si le texte seul ne suffit pas pour apprécier et comprendre une œuvre.
    № 27672 | 1,440 mots | 4 sources | 2009 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation qui traite de la nécessité d'une intrigue dans chaque pièce de théâtre, afin de garantir un aspect dynamique dans le déroulement du scénario.
    № 7250 | 1,500 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation se demandant quelles sont les motivations qui poussent les spectateurs à aller au théâtre.
    № 25270 | 1,460 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires