Le journaliste doit-il toujours dire la vérité ? Dissertation

Le journaliste doit-il toujours dire la vérité ?
Dissertation sur le travail de synthèse et d'interprétation du journaliste.
№ 24167 | 1,570 mots | 0 sources | 2011
Publié le mai 04, 2011 in Communication , Littérature , Sociologie , Médias
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Présent dans chaque pays du monde, le journalisme est considéré comme l'une des pièces maitresse des états. Celui-ci permet de diffuser rapidement les informations, et permet d'assurer une continuité entre les événements et l'information. Les gens se sentent à leur place parce qu'ils sont informés de ce qui se passe dans leur monde, donc grâce au journalisme. Cependant, nous retrouvons régulièrement, et sur tous les événements, des versions différentes selon les journalistes.

1. Les responsabilités liées à son métier obligent le journaliste à ne dire que la vérité
2. Il peut parfois être amené à transformer celle-ci selon les événements et leur gravité
3. Il doit aussi penser à l'impact qu'aura son article sur la population

Extrait du document:

Le journaliste fais partie des médias, il doit donc être un intermédiaire, et ne pas déformer la vérité. Cela fait parti de son travail, c'est une sorte de serment que le journaliste prête, moralement, lorsqu'il prend ses fonctions. Dans une information, il y a un émetteur, et un destinataire. Le journaliste est la personne qui se charge de transférer l'information, de l'émettre et de la faire passer à plusieurs personnes. Déformer l'information est parfaitement immoral, et entraine un non respect de la parole de l'émetteur. Lorsqu'une information est transmise, on considère que le journaliste n'a pas transformé la vérité. Dans le cas contraire, ce n'est pas la parole du journaliste qui sera mise en cause, mais celle de la personne émettrice.

Commentaires