Le lien social est-il en crise ? Dissertation by Otis

Le lien social est-il en crise ?
Dissertation se demandant si notre société fait face à une crise du lien social, et si oui quelles sont ses formes ou bien si au contraire nous sommes en présence d'une mutation du lien social. (pdf)
№ 29495 | 3,700 mots | 14 sources | 2013 | FR
Publié le avr. 03, 2013 in Économie , Sciences Politiques , Questions Sociales
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Selon les sociologues, la société dite « moderne » dans laquelle nous vivons serait marquée par une forte hausse de l'individualisme, phénomène ancien, mais ayant pris une ampleur jusque-là jamais atteinte. Dans tous les domaines, cette montée en puissance peut être considérée comme préjudiciable aux liens sociaux, car les individus auraient tendance à se replier sur eux-mêmes, et à ne plus se préoccuper de la vie de la communauté. Ainsi, nombre de penseurs considèrent que nous faisons actuellement face à une crise du lien social. En d'autres termes, que nous vivons ensemble, sur le même territoire, mais que nous avons beaucoup moins de rapports les uns avec les autres que ce ne fut le cas. D'autres leur répondent que le lien social subit juste quelques modifications. De ce fait, le lien social est-il en crise ?

I / La société moderne fait face à un effritement du lien social
II / Cependant, ce délitement n'est en réalité pas partagée par l'ensemble de la société
III / Le lien social subit de profondes mutations plutôt qu'une crise

Extrait du document:

Le travail ne relie plus autant qu'avant les individus : les méthodes et lieux de travail impersonnels deviennent la norme : « desk sharing » (partage d'un même bureau par au moins deux salariés), « open space » (cf. « Open space : l'enfer c'est les autres ! » in Alternatives économiques, n°318 de novembre 2012, p.32-34), le chômage augmente dans un contexte de marasme économique, les emplois sont de plus en plus précaires (hausse du nombre de CDD, intérim, au détriment des CDI, de plus en plus difficiles à trouver surtout pour des agents peu formés – 13% des salariés occupent un emploi précaire et 6% un emploi dit subi, en France).

Commentaires