Le mandat représentatif est-il compatible avec la démocratie ? Dissertation by gaby7

Le mandat représentatif est-il compatible avec la démocratie ?
Dissertation qui montre que ce mandat conféré par les électeurs aux représentants, est compatible avec la démocratie à condition que l’ensemble du peuple soit représenté grâce au suffrage universel.
№ 6146 | 1,205 mots | 0 sources | 2007
Publié le juin 03, 2008 in Histoire , Droit
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Pour des raisons principalement d’ordre matériel - même si la capacité du peuple est également en question - le peuple délègue la souveraineté, qui lui appartient en régime démocratique, à des représentants.
Le seul régime qui apparaît adapté à la mise en pratique la démocratie, est par conséquent le régime représentatif : la démocratie est alors qualifiée d’indirecte.

I. Le mandat représentatif compatible avec la démocratie par nécessité

A. Le mandat impératif incompatible avec la démocratie
B. Le mandat représentatif : une «variété de démocratie»

II. Le suffrage universel comme condition nécessaire à la démocratie

A. L’absence de démocratie en cas de pratique du suffrage restreint
B. Le suffrage universel : la participation de (presque) tous nécessaire à la démocratie

Extrait du document:

«En deçà du suffrage universel, il n’y a que l’usurpation, l’oligarchie, la négation du droit» déclare Armand Marrast en 1848. L’élection au suffrage universel direct ou indirect de chambres concentrant le pouvoir législatif apparaît en effet comme le seul moyen de concilier la démocratie et le mandat représentatif. L’ensemble du peuple a alors des représentants, qui exercent la souveraineté déléguée par celui-ci. La minorité qui ne serait pas représentée n’est pas lésée par cette pratique, car en démocratie «Contre ses erreurs possibles, la minorité convaincue et tranquille a pour elle la liberté de parole, de la presse, de l’association, et le temps, cet auxiliaire infaillible de la vérité» (Armand Marrast). Néanmoins, suffrage universel ne signifie pas participation de tous les individus, d’ailleurs en 1848, l’avènement du suffrage universel concerne seulement les hommes.

Commentaires