Le mariage, témoin des mutations économiques et sociales aux 19ème et 20ème siècles Dissertation

Le mariage, témoin des mutations économiques et sociales aux 19ème et 20ème siècles
Dissertation qui s'intéresse aux évolutions et aux causes structurelles de l'institution du mariage aux 19ème et 20ème siècles et se demande en quoi elles sont révélatrices de mutations économiques et sociales. (pdf)
№ 11981 | 2,040 mots | 4 sources | 2007
Publié le juil. 19, 2009 in Histoire , Sociologie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

On peut, de façon simplifiée, distinguer deux types de mariage au cours des 19ème et 20ème siècles : le mariage comme étant le fruit d'une décision familiale au 19ème siècle et le mariage issu d'un choix individuel au 20ème siècle. Afin d'analyser les évolutions structurelles du mariage ainsi que leurs causes, cette étude montre dans un premier temps en quoi le mariage répond à une logique collective, puis dans un second temps comment il est amené par la suite à répondre à une logique individuelle.

Extrait du document:

«Avant 1914, le mariage était affaire de tout le groupe plus que de l'individu. C'est la famille qui mariait et on se mariait avec une famille. » Ce constat de Pierre Bourdieu traduit la réalité du mariage au 19ème siècle, lequel est basé principalement sur des intérêts économiques – liés à des intérêts sociaux. En effet, la société accorde alors peu de crédit au mariage d'amour, et d'une manière générale au sentiment amoureux. Le mariage est alors une institution encadrée par un fort contrôle de la collectivité, et dont les individus les plus pauvres peuvent être exclus.

Commentaires