Le "miracle" de la vie Dissertation by Mlle-je-sais-tout

Le "miracle" de la vie
Dissertation de philosophie cherchant à connaître les origines de la vie.
№ 18953 | 1,810 mots | 0 sources | 2009
Publié le août 14, 2010 in Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'origine de la vie est un mystère. Déjà, les mythes tentaient de lui donner une explication pour que les Hommes puissent comprendre d'où ils venaient. Puis la philosophies et la métaphysique ont essayé d'apporter une explication rationnelle mais elles n'ont pu aboutir que sur des hypothèses, des explications non prouvées donc. La science à son tour a été, et est toujours, dans l'incapacité de prouver la véracité d'une hypothèse en particulier. Le fondement de la vie reste donc inconnu. On peut donc être tenté de parler de « miracle » de la vie, de dire que la vie repose sur un fait extraordinaire qui déroge aux lois de la nature. Cependant, en disant que l'apparition de la vie est un miracle on s'expose à un problème : l'origine de la vie est irrationnelle car soit elle est inexplicable, soit elle est le fruit de la volonté divine. En effet, soit la vie n'a pas d'explication car son fondement ne repose pas sur des lois de la nature (d'après la définition d'un miracle) ou bien elle s'explique par l'action de Dieu dont l'existence ne peut être prouvée. On peut donc se demander s'il est légitime, moralement acceptable de parler de miracle pour l'apparition de la vie.
C'est pourquoi, l'étude verra tout d'abord en quoi il peut être légitime pour l'Homme de croire que la vie est un miracle, cependant elle verra ensuite que dire que la vie est un miracle comporte des limites, et enfin, face à cette part de légitimité mais aussi à ces limites, elle verra que le « miracle » de la vie n'est légitime que dans le sens « profanisé » du terme « miracle ».

Extrait du document:

En effet, le miracle comme signe de l'existence de Dieu possède des contradictions internes donc on ne peut pas l'appliquer rationnellement à la vie. L'occasionalisme de Malebranche illustre cela puisque, selon lui, Dieu est la cause de tout et le fait qu'un effet soit toujours produit par la même cause repose sur le fait que Dieu est un être raisonnable. Or, si les miracles existent cela signifie que Dieu change les effets d'une cause donc il n'est pas raisonnable, donc il n'est pas parfait. On peut aussi s'appuyer sur Leibniz pour qui les miracles n'existent pas car tout est déjà inscrit dans l'ordre de l'univers, Dieu a tout prévu et le désordre provoqué par un miracle n'est qu'apparent.
  • Commentaire de texte portant sur des demandes de grâce adressées au pape à propos d'un hôpital et de ses pauvres, et par ce biais, analysant la pauvreté ‎et la vision qu'en a l'Eglise au XIVe siècle.
    № 8343 | 1,750 mots | 3 sources | 2006 | détails
    6,95 $US
    Ajouter au panier
  • Réflexion sur le film « The Very Black Show », de Spike Lee se demandant si "le Noir" reste ce personnage drôle et stupide dans l'imaginaire collectif blanc américain.
    № 26180 | 2,290 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de l'Ordonnance de 1407 édictée par Charles VI s'interrogeant sur les droits et les prérogatives du roi mineur et de la régence.
    № 26196 | 1,180 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires