Le mode de scrutin législatif en Allemagne Dissertation

Le mode de scrutin législatif en Allemagne
Dissertation qui analyse quelles sont les caractéristiques du mode de scrutin allemand et quels sont les effets de celui-ci sur la vie politique allemande.
№ 10493 | 935 mots | 4 sources | 2009
Publié le mars 25, 2009 in Histoire , Sciences Politiques
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Peu après le traumatisme du IIIe Reich, la République Fédérale d'Allemagne (RFA) se dote en 1949 d'une Constitution, la Loi Fondamentale, stabilisant ses institutions et modifiant profondément son mode de scrutin, perçu comme ayant contribué en partie à la chute de la République de Weimar. Puis en 1990, après le choc de la chute du Mur de Berlin et la réunification, les Länder de l'Est ont su s'adapter avec succès aux institutions déjà existantes de la RFA. Expression de la souveraineté du peuple allemand, les élections législatives ont des caractéristiques particulières alliant un mode de scrutin majoritaire et proportionnel. Le mode scrutin allemand est universel, tous les citoyens majeurs, soit de 18 ans et plus depuis 1970 (art.38 de la Loi Fondamentale), le droit de vote ayant été accordé aux femmes depuis 1919.

I/ L'organisation du mode de scrutin législatif allemand
1/ L'électeur exprime deux voix
2/ Un scrutin majoritaire, proportionnel ou mixte ?

II/ Les effets d'un tel mode de scrutin
1/ Avantages d'un tel système
2/ Limites du système

Extrait du document:

La première voix est destinée à un candidat de la circonscription de l'électeur, ces candidats sont élus au scrutin majoritaire uninominal à un tour. Ce sont les mandats directs, le candidat ayant une majorité relative dans sa circonscription étant assuré de l'obtention de son siège. Il existe actuellement 299 circonscriptions dont les limites géographiques ont été actualisées par la loi du 11 mars 2005 et dont les règles d'établissement ont été élaborées par la loi électorale du 23 juillet 1993 (Bundeswahlgesezt).

Commentaires