Le monde en 1914 et le monde en 1918 Dissertation

Le monde en 1914 et le monde en 1918
Dissertation portant sur les changements opérés au niveau politique, économique et social après la Première Guerre mondiale.
№ 13846 | 2,015 mots | 0 sources | 2008
Publié le févr. 28, 2010 in Histoire , Relations Internationales
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

A l'été 1914, quand les pays de la Triple Entente et eux de la Triple Alliance entrent en guerre, tout le monde pense que ce sera une guerre courte. Mais il ne faut plus seulement les bonnes armes et les bons soldats, il faut aussi une économie solide pour résister aux épreuves de la Guerre. Ce conflit, à travers son caractère total, a bouleversé l'ordre du monde en remettant en cause la puissance affirmée de l'Europe et sa place hégémonique dans le monde. Ce sont les Etats-Unis qui, à la fin du conflit, détiennent les deux tiers de stock d'or mondial. En quoi, alors, la Première Guerre mondiale, guerre totale, a-t-elle bouleversé l'ordre mondial ?

Extrait du document:

Le monde en 1914 et le monde en 1918 son dont deux mondes assez différents. L'Europe à a la fin de la Première Guerre mondiale n'est plus la puissance qu'elle était avant. Sa part dans les productions ou les échanges internationaux a diminué. Les Etats-Unis ont toutes les clés pour devenir le nouveau leader mondial. Leur reconstruction est rapide et ils n'ont pas connu de conflit sur leur territoire. Le Japon est également favorisé. Ils restent cependant quelque chose de similaire : le monde est divisé entre pays dominants et pays dominés avec les colonies par exemple. Mais les conséquences des changements les plus notables sont à l'échelle des populations : elles ont été fortement traumatisées par un conflit qui a fait de nombreux morts. Cette Première Guerre mondiale, que l'on croyait être la « der-des-der » a donc ébranlé le monde entier et son règlement avec le problème des réparations est sûrement l'une des origines de la Deuxième Guerre mondiale entre 1939 et 1945.

Commentaires