Le monstre Dissertation by vivi75

Le monstre
Dissertation s'interrogeant sur les différentes conceptions du monstre élaborées au cours de l'histoire de la philosophie.
№ 25386 | 2,600 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le juil. 22, 2011 in Littérature , Philosophie
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Il n'est pas rare que le terme de « monstre » soit employé dans les conversations, visant à qualifier, de façon tout à fait péjorative, une chose que l'on juge sur des critères esthétiques et moraux. Et nous devons porter notre étonnement sur le caractère universel que l'on semble accorder à la monstruosité, de telle sorte qu'est monstrueuse une chose qui, dans sa beauté et/ou dans sa bonté, a dépassé, dans le négatif, les limites du jugement subjectif. De cette manière, il semble, qu'unanimement, nous pouvons qualifier de « monstrueuses » les pratiques génocidaires des nazies ou simplement le nez de Cyrano de Bergerac dont la grosseur est entretenue par la légende. Mais à refuser la moindre dimension subjective dans la qualification d'une chose, lorsque celle-ci est justement dite « monstrueuse », rentre en contradiction avec certains faits qui, bien qu'incompris par la majorité, restent des faits indiscutables.

Extrait du document:

Et si, tout de même, certains Occidentaux sont passés à l'action en se rangeant dans le camp nazi, c'est justement parce qu'ils prônaient le rétablissement de valeurs communes et strictement communes (car en fait, le XVIIIe siècle est la manifestation concrète du relativisme des valeurs), par constat du désordre social que l'individualisme pu causer. Ainsi pouvons-nous mettre en exergue une toute nouvelle acception des termes de « monstre » et de « monstruosité ».

Commentaires