Le mouvement ouvrier en Allemagne de 1875 à 1933 Dissertation

Le mouvement ouvrier en Allemagne de 1875 à 1933
Dissertation sur l'évolution du mouvement ouvrier de 1875 à 1933 en Allemagne depuis la création du parti socialiste et du syndicalisme jusqu'à l'arrivée d'Hitler.
№ 31133 | 1,435 mots | 0 sources | 2014 | FR
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le XIXème siècle est le témoin de l'apparition d'une nouvelle classe sociale, le prolétariat, dont la seule richesse est la force de travail. Cette classe sociale, qui est la plus importante en nombre, est majoritairement constituée d'ouvriers fait face à des difficultés bien spécifiques auxquelles il faut répondre. Pour répondre à la problématique essentielle qu'est la question des conditions de vie et de travail de cette population apparaît le mouvement ouvrier. Le mouvement ouvrier, qui défend comme son nom l'indique les intérêts des ouvriers trouve un écho dans plusieurs organisations structurées, d'abord dans le socialisme qui se constitue de deux mouvances prenant toutes deux racines dans l'idéologie marxiste, la mouvance révolutionnaire et la mouvance révisionniste qui vont fusionner dans le parti social-démocrate, et le syndicalisme idéologiquement mais aussi concrètement très proche du socialisme.

1. La rapide prise d'ampleur du mouvement ouvrier à la fin du XIXème siècle
2. La participation du mouvement ouvrier au pouvoir et ses divisions internes
3. Les difficultés que connaissent le mouvement ouvrier face au nazisme

Extrait du document:

Le mouvement ouvrier s'impose donc comme la première force politique d'Allemagne et affirme sa puissance. Ainsi en 1913, la majorité des syndiqués sont aussi adhérents au SPD, on compte ainsi plus de deux millions d'adhérents au parti, en raison de cela, le SPD est au début du XIXème le premier parti de masse européen. De plus à cette même époque, en 1918, les syndicats sont reconnus par le patronat, et signent un accord avec eux. Mais étant donné que le SPD oriente et finance les actions des syndicats, en effet les députés socialistes sont en même temps les principaux responsables syndicaux, se pose la question de la dépendance du syndicalisme vis-à-vis du socialisme.

Commentaires