"Le nu couché " de Picasso Dissertation by Cat

"Le nu couché " de Picasso
Analyse de l'œuvre "Le nu-couché" dans laquelle Picasso reprend un thème classique en y introduisant sa touche de modernité.
№ 1701 | 880 mots | 2 sources | 2007
Publié le nov. 11, 2007 in Arts Plastiques / Dessin , Histoire de l'Art
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Pablo Picasso (1881-1973) est, de nos jours, considéré comme un artiste unique, singulier – voire un peu marginal – tant son œuvre est diverse.
L’œuvre proposée dans cette étude est une peinture d’un « nu couché (Marie-Thérèse) » datant d’Avril 1932. La dite-femme s’avère être en fait l’amante du peintre, marié en ce temps là, à Olga Klokova.
Le sujet de cette huile sur toile ne semble pas incroyablement original ; il s’agit d’un nu de femme, couchée, comme il en existe depuis l’Antiquité.
Cette étude explique comment Picasso traite ce sujet traditionnel de manière novatrice, moderne et originale.

Extrait du document:

L’anatomie de Marie-Thérèse se dévoile sur une toile aux dimensions imposantes – 130 x 161.7 cm – à la limite du grandeur nature. Le corps s’est offert aux yeux du peintre, il s’offrira désormais aux yeux du spectateur. Peut-être s’agit-il ici de voyeurisme tant le corps est exhibé. Il occupe à lui tout seul la quasi-totalité de l’espace littéral. Notons d’ailleurs que cet espace est en format paysage, ce qui accentue la grandeur, l’important, de ce corps tant aimé par l’artiste. Par ailleurs il faut remarquer que le tableau se divise en quatre plans : le 1er touche aux fruits, le 2ème concerne le corps de Marie-Thérèse, le 3ème correspond au mur et sa tapisserie, ainsi que la fenêtre et enfin, le dernière se rapporte au soleil. Ce découpage se fait grâce à l’esprit du spectateur ; c’est lui qui le conçoit car Picasso semble avoir tout ramené à un seul et unique plan.

Commentaires