Le personnage dans le roman Dissertation

Le personnage dans le roman
Dissertation basée sur une citation de Milan Kundera, extraite de son œuvre "Le Rideau" et s'interrogeant sur ce qui fait de l'être fictif un personnage « artistiquement « réussi ».
№ 19569 | 1,675 mots | 0 sources | 2009
Publié le sept. 03, 2010 in Littérature
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Milan Kundera, dans Le Rideau, écrit ceci: « Pour qu'un personnage soit « vivant », « fort », artistiquement « réussi », il n'est pas nécessaire de fournir sur lui toutes les informations; il est inutile de faire croire qu'il est aussi réel que vous et moi; pour qu'il soit fort et inoubliable, il suffit que tout l'espace de la situation que le romancier a crée pour lui ». Kundera donne ainsi l'essence même d'un personnage « artistiquement « réussi » », c'est-à-dire un personnage suscitant l'intérêt du lecteur. Il explique ensuite quelle place doit occuper le personnage dans le roman pour déployer efficacement son essence. Selon lui, ce n'est pas la description du personnage ni la mimesis, contrairement à ce que l'on pourrait penser de prime abord, qui font de lui un personnage « vivant », mais ses actions, son rôle. Le personnage est ainsi avant tout une force agissante avant d'être un être clairement identifié et assimilable aux êtres humains.

I/ Pour être « fort », un personnage doit se démarquer avec ses actions, en tant qu'actant comme le suggère la pensée structuraliste, et qu'il peut être « inoubliable » sans être clairement défini pour autant
II/ Les thèses réalistes ainsi que la fonction catharsique du roman, qui jugent indispensable l'illusion référentielle du personnage
III/ Remise en cause de l'assimilation que fait Kundera entre personnage « fort » et personnage « inoubliable »

Extrait du document:

Le personnage romanesque ne requiert pas une description détaillée pour être mémorable. Le nouveau roman rejette même totalement le roman de personnage, considéré comme périmé par Robbe-Grillet. Selon lui, le roman de personnage est caractéristique de l'époque de l'âge d'or du genre: l'apogée de l'individu. Possédant aujourd'hui une vision plus vaste et plus complexe du monde, l'individu descend de son piédestal et n'est plus qu'un numéro matricule.

Commentaires