Le pouvoir de la volonté des époux Dissertation by mina1

Le pouvoir de la volonté des époux
Dissertation de droit dont la problématique est de se demander dans quelles circonstances le pouvoir de la volonté des époux s'exerce, d'une part pendant le mariage et d'autre part, en vue et au cours d'une procédure de divorce.
№ 14772 | 2,200 mots | 0 sources | 2010
Publié le avr. 12, 2010 in Droit
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

« L'extériorisation de la volonté comme volonté subjective ou morale est l'action » ainsi Friedrich Hegel, grand philosophe, définissait-il la réalisation d'une volonté. Cela reste le cas, même en ce qui concerne le mariage. Dans certains cas, la volonté des époux peut s'exprimer et peut ainsi leur faire profiter de plusieurs avantages, qu'ils expriment seuls ou communément cette volonté.
Dialoguer du pouvoir de la volonté veut signifier que les personnes concernées ont le droit ou la capacité d'exprimer leur souhait ; autrement dit, qu'ils ont la faculté de se déterminer à certains actes et de les accomplir. Dans un contexte comme celui ci, où l'on s'attache à la volonté des « époux », il paraît logique de ne s'intéresser qu'aux personnes déjà mariées. En effet, on ne parle que d'époux lorsque le mariage est établi. Nous ne nous captiveront par conséquent, qu'à toute la période du mariage : de sa formation à sa dissolution.

I.L'exercice du pouvoir de la volonté des époux tout au long du mariage
II. L'exercice du pouvoir de la volonté des époux au cours la procédure de divorce

Extrait du document:

Le divorce par consentement mutuel se substitue au divorce sur requête conjointe depuis la loi du 26 mai 2004. L'intérêt de ce divorce réside dans le parallélisme avec le mariage, en effet, l'union se défait de la même manière qu'elle ne s'était faite c'est à dire par le commun accord. Les époux décident ensemble de mettre fin au mariage et cela va leur permettre de régler eux même globalement les conditions de leur divorce. Aucune condition n'existe pour la cause du divorce, en revanche, le législateur est exigeant sur la manifestation de volonté de divorcer.

Commentaires