Le principe d'égalité prémunit-il nécessairement contre toute forme de tyrannie ? Dissertation

Le principe d'égalité prémunit-il nécessairement contre toute forme de tyrannie ?
Dissertation se demandant dans quelles situations le principe d'égalité peut préserver de la tyrannie.
№ 20077 | 1,485 mots | 0 sources | 2009
Publié le sept. 20, 2010 in Philosophie
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le sujet, tel qu'il s'énonce, semble présupposer que l'égalité ne prémunit pas systématiquement contre toute forme de tyrannie. En effet, l'égalité ne développe-t-elle pas de nouvelles formes d'oppression ? Nos sociétés actuelles prônent le régime démocratique, qui semble être le meilleur, ou du moins, le moins pire de tous, celui qui établit le pouvoir de tous, l'égalité civile, politique et sociale des citoyens. Comment oser le soupçonner d'autoritarisme ? A l'ère du libéralisme triomphant, la justice du plus fort n'est-elle pas victorieuse ? La société n'est-elle pas arbitrée par des dominants, instaurant ainsi l'inégalité ? Nos sociétés ne créent-elles pas une forme d'inégalité tout en prônant l'égalité ? Ces inégalités ne conduisent elles pas à la tyrannie ? L'enjeu de notre sujet consiste donc à déterminer, pour nos sociétés, dans quelles situations l'égalité peut préserver de la tyrannie. Si le principe d'égalité est un concept totalement achevé, la société prémunit alors nécessairement contre l'oppression mais si le développement de l'égalité n'est pas encore abouti, la société n'est pas toujours garante contre l'autoritarisme.

1- Si le principe d'égalité est un concept totalement achevé, la société prémunit alors nécessairement contre l'oppression
2- Si le développement de l'égalité n'est pas encore abouti, la société n'est pas toujours garante contre l'autoritarisme

Extrait du document:

« Liberté, Égalité, Fraternité », telle s'énonce la devise de la République Française. Ainsi, la symbolique même de la démocratie est celle de l'égalité. La démocratie, en ses racines mêmes, est porteuse du principe d'égalité. L'égalité est la base motrice de tout un ensemble de valeurs. La démocratie se doit donc, avant toute chose, de protéger ce principe.

Commentaires