Le processus d'industrialisation du nord de la France entre 1750- 1860 Dissertation

Le processus d'industrialisation du nord de la France entre 1750- 1860
Dissertation expliquant les moyens mis en œuvre pour débuter et développer le processus d'industrialisation dans le nord de la France au XVIIIe et XIXe siècle.
№ 31251 | 2,815 mots | 9 sources | 2015 | FR
Publié le févr. 12, 2015 in Histoire
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Entre 1750 et 1860, un changement important a lieu dans les économies occidentales qui entraîne une mutation des techniques et des organisations du travail. La nouveauté révolutionnaire des XVIII et XIXème siècles est d'avoir mis en route un processus de croissance continue jusqu'à aujourd'hui. Cette croissance a été tirée par le développement de l'industrie. Celle- ci est l'ensemble des activités économiques qui produisent des biens matériels par la transformation et la mise en œuvre de matières premières. La première période d'industrialisation, commencée au XVIIIème siècle, s'essouffle dans les années 1870 ou 1880. Tout au long de cette période, on observe des modifications progressives plutôt que des discontinuités.

1. La proto- industrialisation du Nord
2. Sa modernisation
3. Sa mécanisation
4. Les prémices de son apogée

Extrait du document:

En plus du textile, il existe d'autres secteurs comme la poterie du Hainaut, la boissellerie de l'Avesnois mais aussi la dentellerie du Cambrésis. De plus, on constate une spécialisation des villes. La fabrication à domicile des fils de lins, la mulquinerie, est commandée par des négociants-fabricants de Valenciennes et de Cambrai, avec la famille des Delloye à Cambrai ou des Lelièvre à Valenciennes. Les villes de Roubaix et de Tourcoing sont quant à elles plus spécialisé dans le travail du coton et de la laine. Le duc de Croÿ crée à Douai en 1758 une manufacture de cotonnades. En 1766, elle met en œuvre deux cents rouets et quatorze métiers battants mais elle disparaît suite à la Révolution.

Commentaires