Le renouveau économique français de l'après Première Guerre mondiale Dissertation by docavolonté

Le renouveau économique français de l'après Première Guerre mondiale
Dissertation sur le rétablissement financier de la France après la Première Guerre mondiale.
№ 26029 | 1,065 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le août 18, 2011 in Économie , Histoire , Relations Internationales
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le bilan humain de la première guerre mondiale est désastreux puisque ce n'est pas moins de 1 500 000 morts qui sont recensés et plus d'un milliard d'invalides civiles. C'est même 10 % de la population qui a disparu. L'endettement atteint lui aussi un paroxysme. Le renouveau économique des années 20 est ainsi d'autant plus manifeste au regard de ce bilan catastrophique. Effectivement, un seul chiffre illustre ce renouveau : entre le début de la première guerre mondiale et le premier jour du krach boursier de 1929, la production industrielle n'a ni plus ni moins augmenter de plus de 40 %. Qui plus est, la période est caractérisée par une absence totale de chômage. A titre d'exemple, le travail des femmes est désormais réel alors que jusqu'alors la société était encore réticente. La main d'œuvre étrangère est également largement employée ce qui est d'ailleurs une nouveauté.

1. Une certaine prospérité économique qui masque des problèmes monétaires
2. De nouvelles politiques monétaires couronnées de succès mais masquant des difficultés

Extrait du document:

Les politiques de redressement monétaire qui doivent être prises sont beaucoup trop contraignantes pour être envisagées. Effectivement, cela risquerait de compromettre le renouveau économique de la période. Le niveau de la dette est considérablement élevé. Cette dette trop élevée provient en grande partie des pensions qui sont versées aux invalides et aux mutilés de guerre. C'est la raison pour laquelle la dette extérieure représente ni plus ni moins que le double du PIB. Pour la dette intérieure, c'est encore bien pire, elle se situe à un niveau équivalent à dix fois le PIB.

Commentaires