Le rôle d'impulsion des Nations unies en matière de protection des droits et libertés fondamentaux Dissertation

Le rôle d'impulsion des Nations unies en matière de protection des droits et libertés fondamentaux
Dissertation se demandant dans quelles mesures l'action des Nations unies a pu promouvoir la protection des droits et libertés fondamentaux. (pdf)
№ 27885 | 3,700 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le févr. 08, 2012 in Droit , Questions Européennes
10,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'Organisation des Nations unies est une organisation internationale à vocation universelle, qui a pris en 1945 le relais de la Société des Nations (SDN), et dont les buts sont: le maintien de la paix et de la sécurité internationales (règlement pacifique des conflits, répression des actes d'agression), le développement entre les nations des relations amicales fondées sur le respect du principe de l'égalité des droits des peuples et de leur droit à disposer d'eux-mêmes, la réalisation de la coopération internationale dans tous les domaines (économique, social, culturel, humanitaire) et la protection des droits de l'homme. L'Organisation des Nations unies a incontestablement joué un rôle d'impulsion, d'élan en matière de protection des droits et libertés fondamentaux. Ainsi, après les horreurs de la seconde guerre mondiale, la Déclaration universelle des droits de l'homme adoptée en 1948 marque la volonté des Nations unies de bâtir le monde de l'après guerre sur des bases plus fraternelles et pacifiques. Si ce texte possède une dimension universelle et a une forte valeur symbolique (il tend toutefois à faire l'objet de critiques contemporaines liées à sa dimension trop culturellement occidentale), il n'entraîne en tant que tel aucune obligation positive directe pour les États l'ayant signé et ne prévoit aucune sanction à sa violation. Au contraire, dans l'esprit de cette déclaration, l'Assemblée générale de l'ONU adoptera le 16 décembre 1966 deux pactes internationaux (résolution 2200-XXI), l'un relatif aux droits économiques, sociaux et culturels et l'autre aux droits civils et politiques. Il s'agit de traités garantissant des droits et des libertés et organisant, dans le même temps, un système visant à les garantir.

I. L'impulsion onusienne d'une protection des droits et libertés fondamentaux à travers l'instauration d'un cadre normatif
II. L'impulsion onusienne d'une protection des droits et libertés fondamentaux à travers l'instauration de dispositifs de sanction internationaux

Extrait du document:

La Déclaration des droits de l'homme (DUDH) fut adoptée à Paris, au Trocadéro, sous l'influence de R. Cassin, présenté comme le père de la Déclaration et d' E. Roosevelt, à l'unanimité moins huit abstentions (États socialistes, Arabie Saoudite, Afrique du Sud), par l'Assemblée générale. Ce texte comprenant un préambule et trente articles, est un compromis entre conceptions occidentale et socialiste et proclame, classiquement, des droits et libertés civils et politiques mais aussi économiques, sociaux et culturels. Cet « idéal commun » affirme donc l'universalisme et l'indivisibilité des droits de l'homme.

Commentaires