Le rôle des historiens peut-il être de juger ? Dissertation

Le rôle des historiens peut-il être de juger ?
Dissertation qui cherche à savoir si le fait de juger empêche forcément de connaître avec rigueur.
№ 22113 | 1,750 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le janv. 13, 2011 in Histoire , Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Nous attendons d'un livre d'histoire qu'il nous donne une connaissance de son sujet. Si certains historiens sont aussi de bons écrivains, nous ne voulons pas, en les lisant, éprouver une satisfaction purement esthétique. Le romancier peut prendre des libertés avec son sujet et faire ainsi le bonheur de son lecteur. L'historien, pour sa part, livre le fruit d'un travail axé sur le souci de la vérité. Il est donc inévitable que l'objectivité soit pour lui une valeur essentielle et problématique. Elle constitue la preuve de la validité de sa recherche. Cela amène à penser que le rôle de l'historien est d'expliquer les faits en nous montrant leurs causes et en les reliant à leurs conséquences. C'est pourquoi il est permis de se demander si le jugement a sa place dans l'enquête historique. Juger semble impliquer une prise de parti incomparable avec l'exigence de scientificité. Toutefois, ce verbe a plusieurs sens qu'il s'agit d'étudier.

I) Au sens courant du mot, objectivité est synonyme de neutralité complète
II) Le positivisme n'exclut pas tout jugement
III) Il apparaît nécessaire d'ordonner le réel par la pensée, de le reconstruire afin de le connaître

Extrait du document:

Elles raniment des souffrances et justifient des revendications. Les descendants de ceux qui subirent l'injustice demandant réparation, ou au moins la reconnaissance par les anciens oppresseurs du caractère inadmissible des actes commis. Ainsi ‘et développée une vision morale de l'histoire, qui la conçoit comme un domaine divisé en deux camps. L'augmentation des lois dites mémorielles témoigne de la force de ce sentiment. Il semble donc possible de juger l'histoire au nom de la mémoire et de la notion de crime contre l'humanité. Cette dernière s'érige en tribunal et rend des verdicts. Une telle attitude paraît irrécusable, mais elle comporte des dangers que des historiens ont relevés.
  • Dissertation se demandant dans quelle mesure, sans heurter la séparation des pouvoirs, le juge n'est pas simplement « la bouche de la loi » mais aussi l'intermédiaire vivant entre la loi et l'accusé.
    № 20252 | 1,525 mots | 0 sources | 2008 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation littéraire sur le rôle du poète et de la poésie et de ce que l'on pense de son engagement.
    № 1154 | 1,220 mots | 0 sources | 2005 | FR | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Fiche de lecture de l'ouvrage « Juger, être jugé », de Pierre Truche, examinant en profondeur le rôle et la fonction de juge afin de comprendre qui est réellement cet homme.
    № 20087 | 4,160 mots | 0 sources | 2010 | détails
    11,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires