Le rôle du président de la République Dissertation by VENUS

Le rôle du président de la République
Dissertation de droit qui pose la question de savoir si le Président de la République est, peu importe le contexte, un arbitre du jeu politique ou plutôt un acteur de celui-ci.
№ 533 | 1,700 mots | 0 sources | 2007
Publié le juin 27, 2007 in Droit
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

La Constitution de la Vème République accorde un statut et une fonction plus importante au chef de l'état.
Cette étude se propose de distinguer, en fonction du contexte politique (cohabition ou non-cohabitation), et en vertu des pouvoirs dont il dispose, ce qui, dans la fonction de Président, fait de lui un acteur ou un arbitre sur la scène politique.

I/ Les éléments nous permettant de caractériser le Président de la République, d'arbitre du jeu politique

A. L’affirmation du statut d'arbitre du président de la république dans le jeu politique d'un point de vue constitutionnel
B. Les pouvoirs du Président de la République

II/ Un président de la République, en pratique, acteur du jeu politique
A. La soumission des pouvoirs du Chef de l'Etat au contreseing ministériel en période de non cohabitation
B. Le Chef de l'Etat : un arbitre acteur du jeu politique ?

Extrait du document:

Ainsi, sur la question de son statut d'arbitre nous devons distinguer l'exercice de ses fonctions précises en période de cohabitation et en période " normale". Avant de partir dans notre analyse, il semble plus adéquat de définir ce qu'est une situation "normale" : c'est une période de non cohabitation c'est-à-dire lorsque le Chef de l'Etat et le gouvernement sont issus d'une même majorité politique. Ainsi, lorsque l'on se trouve en période de non cohabitation, on peut d'emblée être certain du fait que le Président et son Premier Ministre partent d'un accord commun et envisagent les mêmes décisions politiques. Alors, dans ces situations, la neutralité de son rôle d'arbitre peut être remise en cause étant donné qu'il n'a pas un contrôle radical sur le choix de ses décisions dans l'exercice de ses pouvoirs. Et dans le cas contraire, il pourra toujours négocier avec son Premier Ministre dans le but d'arriver à son objectif initial .

Commentaires