Le savoir, les connaissances et le « par cœur » Dissertation

Le savoir, les connaissances et le « par cœur »
Dissertation basée sur une citation de Michel Serres se demandant si le savoir et la connaissance sont seulement des qualités de l'esprit tout en s'interrogeant sur la légitimité de l'enseignement du par cœur.
№ 30324 | 2,285 mots | 0 sources | 2013 | FR
Publié le déc. 12, 2013 in Sciences de l'Education , Littérature , Philosophie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le savoir, c'est-à-dire le fait de posséder une science ou un art, d'être instruit, et le fait d'avoir des connaissances sont deux qualités que l'on acquière par l'étude et l'expérience. Si certains auteurs et philosophes voient le savoir seulement comme une qualité de l'esprit, d'autres auteurs, comme Michel Serres, considèrent le savoir comme un ensemble de connaissances de l'esprit et du corps.

I- En quoi le savoir passe autant par le corps que par l'esprit
II- En quoi le par cœur ne suffit pas à l'acquisition de savoirs et de connaissances

Extrait du document:

En acceptant le fait que, pour accroitre ses connaissances, il ne faut négliger ni l'apprentissage du corps, ni celui de l'esprit ; il parait logique de s'interroger sur la manière de former cet ensemble afin d'acquérir un maximum de savoirs. L'apprentissage du corps et de l'esprit n'est pas le même. Effectivement, le corps, contrairement à l'esprit, n'apprend que par le par cœur. Les muscles du corps n'ont pas la capacité de réfléchir, d'inventer un nouveau geste, comme c'est le cas pour le cerveau.

Commentaires