Le théâtre doit-il imiter ou transfigurer le réel ? Dissertation

Le théâtre doit-il imiter ou transfigurer le réel ?
Dissertation se demandant dans quelle mesure le passage à la représentation rend le texte de théâtre plus proche du réel.
№ 25691 | 1,530 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le août 03, 2011 in Danse et Théâtre
5,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

On désigne par « théâtre » à la fois le genre littéraire et le bâtiment où se déroulent les représentations : cette polysémie révèle la particularité du genre théâtrale, qui est le seul à se réaliser pleinement une fois le texte littéraire porté à la scène. Puisque la représentation est une incarnation réelle et directe d'un univers fictif, le théâtre entretient un rapport ambigu au réel : doit-il imiter le réel, ou le transfigurer ?

1. Dans quelle mesure le théâtre peut-il fonctionner comme une imitation du réel ?
2. Le refus du réalisme dans certaines pratiques théâtrales

Extrait du document:

Contrairement au roman, le texte théâtral ne passe pas par l'artifice d'un narrateur et d'un discours rapporter, mais recherche la fluidité de la conversation naturelle. C'est d'ailleurs l'idéal de la doctrine classique des XVIIe et XVIIIe siècle, recherchant pour le théâtre un « style simple » apte à exprimer l'émotion. De même, les marques de l'oralité sont nombreuse, comme par exemple les exclamatives. Ainsi dans Phèdre, Oenone s'exclame « Hyppolyte ? Grands dieux ! » au moment de l'aveu de Phèdre, et Racine utilise même des interjections comme « Eh bien ! ».

Commentaires