Le théâtre, lieu de la plus grande liberté ? Dissertation by laroida39

Le théâtre, lieu de la plus grande liberté ?
Dissertation qui analyse quelle place le théâtre réserve à l'imagination.
№ 8413 | 2,155 mots | 25 sources | 2004
Publié le oct. 22, 2008 in Danse et Théâtre , Philosophie
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le théâtre puise ses origines dans les cérémonies orgiaques des dieux de la nature, pendant lesquelles les participants se livraient à un délire sacré. C'est vers le Vème siècle avant JC que la tragédie et la comédie apparaissent, fondant le théâtre tel qu'on le conçoit aujourd'hui. Au XVIIème siècle, cet art commence à être codifié, avec la règle des trois unités ; cette règle n'est transgressée que deux siècles plus tard par le courant romantique.
Dès lors, le théâtre connaît la modernité et le changement : de nouveaux genres et mouvements apparaissent, libres de tous codes qui brident l'imagination.
Le théâtre, dans son histoire, a donc toujours oscillé entre des périodes de délire imaginatif et de codes rigides.

1. Le théâtre moderne peut être un lieu de liberté et de folies

2. Il s'oppose au théâtre classique et connait des limites

3. L'alliance du classicisme et de la modernité permet une relative liberté et laisse une large place à l'imagination

Extrait du document:

Le théâtre moderne est un lieu où tout est possible. Dans le sens courant du terme, le théâtre est une œuvre littéraire, racontant une fiction, qui doit être représentée sur scène par des acteurs en action. Cette définition laisse beaucoup de possibilités à l'imagination. Tout d'abord, les personnages ne sont pas obligatoirement des êtres humains : on trouve fréquemment des esprits et des fantômes dans les pièces de Shakespeare, ou dans Intermezzo de Giraudoux. Pourtant, ces êtres n'ont pas de consistance et flottent parfois dans les airs : le théâtre brave donc des difficultés techniques au profit de l'imagination.

Commentaires