Le travail bénévole dans l'économie sociale Dissertation by Moogy

Le travail bénévole dans l'économie sociale
Dissertation d'économie qui montre que le travail bénévole n’est pas une ressource négligeable dans l’économie et encore plus au sein de l’économie sociale et des associations.
№ 4529 | 2,170 mots | 0 sources | 2007
Publié le mars 23, 2008 in Économie , Sociologie , Questions Sociales
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

On compte aujourd’hui en France environ 10 millions de bénévoles et 880 000 associations déclarées. Le travail bénévole se manifeste surtout dans les structures de l’économie sociale et plus particulièrement dans les associations.
Le travail bénévole consiste en à la réalisation d’une activité à titre gratuit et repose sur une initiative volontaire.
Il est cependant dur de délimiter le travail bénévole puisqu’il ne repose sur aucun contrat de travail et qu’il n’est pas forcément exercé de façon régulière et dans une structure exclusive.
Cette délimitation constitue un véritable enjeu car elle permettrait de reconnaître dans quelle proportion il contribue à la création de richesse. En outre, le travail bénévole paraît menacé par différents phénomènes qui peuvent remettre en question l’esprit associatif.
En quoi la délimitation du bénévolat se retrouve confrontée à de sérieuses difficultés qui découlent de sa définition même ? Quels sont les enjeux d’une valorisation de celui-ci notamment lorsqu’on considère le bénévolat comme un travail précieux, quasi-fondateur de l’esprit associatif ?

I) La délimitation du travail bénévole
A) Problèmes de définition
B) Un enjeu considérable : mesure et valorisation monétaire
le bénévolat : une part significative de l’identité des structures de l’économie

II) Le bénévolat : une part significative de l’identité des structures de l’économie sociale
A) Une «spécificité méritoire» des associations ou le travail bénévole en adéquation avec l’esprit associatif
B) Le travail bénévole menacé ….
C) … mais certaines mesures visent à le protéger et à le promouvoir

Extrait du document:

Le travail bénévole est un travail, à ne pas confondre avec un loisir, exercé à titre gratuit, ce qui le distingue du travail rémunéré. En outre le bénévolat repose également sur la notion d’engagement volontaire, l’absence d’obligation, voire de militantisme.
Le bénévolat est donc l’exercice d’une activité à titre gracieux. Il exclut toute rémunération et la réelle gratification est la satisfaction personnelle. En outre, le bénévolat exclu tout lien de subordination : le bénévole n’obéit à aucun ordre et ne bénéficie pas de protection sociale.
On estime à 10 millions le nombre de bénévoles dans le secteur associatif.
Le conseil économique et social, selon un avis daté du 24 février 1993 définit le bénévole comme " celui qui s’engage librement pour mener une action non salariée en direction d’autrui en dehors de son temps professionnel et familial ".

Commentaires