Les années 80 : Les nouvelles conditions de la croissance Dissertation by del13

Les années 80 : Les nouvelles conditions de la croissance
Dissertation qui traite des changements opérés en France dans les années 80, afin de renouer avec la croissance.
№ 10535 | 2,000 mots | 0 sources | 2009
Publié le mars 29, 2009 in Économie , Histoire , Sciences Politiques , Finances
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Les années 80 marquent une rupture avec les schémas traditionnels de croissance que ce soit au niveau économique, politique ou financier. Par rapport à la période d'après-guerre on constate un fort ralentissement de la productivité dû à un essoufflement de l'ancien système de production fordiste, une montée de plus en plus accrue du chômage ainsi qu'une forte inflation ayant pour conséquence une croissance faible amenant à en renouveler sa pensée et ses conditions. Dans un contexte économique nouveau de globalisation et de financiarisation, les politiques keynésiennes vont être remises en cause au profit d'une économie plus libérale tournée vers l'offre.

I. Le contexte des années 80
a) Un nouveau contexte économique : la rupture avec la période 1945-1974
b) Rôle de l'Etat remis en cause

II. Une nouvelle politique monétaire et budgétaire
a) La rupture des politiques keynésiennes au profit d'une nouvelle politique plus libérale
b) Une politique dont l'unique objectif est la baisse de l'inflation

III.Un système financier renouvelé
a) Le passage à une économie de marché
a) Le tournant des années 1984 et 1985

Extrait du document:

Or, ce modèle fordiste à la base même de cette production et consommation de masse des années d'après-guerre se trouve en crise car d'une part la structure de la demande s'est modifiée, les agents dont le niveau de vie a augmenté sont lassés de la standardisation bas de gamme et d'autre part l'arrivée des deux chocs pétroliers dans les années 1973 et 1979 élevant considérablement le prix du pétrole pénalisent la production des entreprises. De plus ces augmentations successives provoquent alors une forte inflation par le coût élevé du pétrole mais aussi d'importants déficits commerciaux pour les pays importateurs et finit par ralentir la productivité et donc la croissance.

Commentaires