Les attitudes sociales face à la guerre et à l'armée dans la France du second XIXe siècle Dissertation

Les attitudes sociales face à la guerre et à l'armée dans la France du second XIXe siècle
Dissertation cherchant à montrer combien l'attitude des différents groupes sociaux vis-à-vis de l'armée et de la guerre, est constitutive de l'évolution du sentiment national et de l'émergence de 1815 à 1914.
№ 29822 | 8,385 mots | 0 sources | 2013 | FR
Publié le juin 09, 2013 in Histoire , Sociologie
14,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le soldat, ce gladiateur qui n'a même plus les applaudissements du cirque » déclarait Vigny en 1832 dans Servitude et grandeur militaire. Vingt ans plus tard, avec l'avènement du Second Empire, un régime qui exalte la gloire militaire, la situation a radicalement changé. Le soldat n'est plus ce paria de la vie moderne que décrivait Vigny, mais un artisan de la grandeur de la nation. De ce fait, les attitudes sociales face à la guerre et à l'armée en sont profondément modifiées, et continuent de l'être durant ce long XIXe siècle, jusqu'à la veille de la Première Guerre mondiale, puisque la Troisième République aussi à sa façon, a mis le soldat au cœur de la nation. Ces attitudes sociales – c'est-à-dire l'attitude des différents groupes sociaux – supposent un double niveau d'analyse : à la fois la pluralité des groupes sociaux et la singularité de leur rapport à ces objets particuliers que sont la guerre et l'armée ; et la société dans son ensemble, du fait que la guerre et l'armée ont ceci d'original que malgré les divisions idéologiques, elles ont une dimension unificatrice, qui n'aura pas échappé aux deux régimes de la période.


1-Le Second Empire : militarisation de la société française
2-L'honneur militaire est inséparable de l'honneur national ?
3-La période de la IIIe République : régime né de la guerre

Extrait du document:

Dès le début du Second Empire est déjà en germe donc ce qui serra la contradiction constante de la société dans cette période : le désir de grandeur, couplé au refus des sacrifices qu'elle implique. Un groupe social s'individualise ici : les milieux d'opposition libérale et plus particulièrement les républicains, et la population ouvrière où l'idée militaire se trouve entretenue, exaltée, conservée, et c'est à l'aune de l'évolution de ce groupe social qu'on peut mesurer le bouleversement réalisé par le Second Empire dans ces représentations et attitudes sociales héritées vis-à-vis du soldat.
  • Exposé qui montre la naissance et l'évolution des premiers mécanismes de prévoyance individuelle et collective jusqu'au régime général des retraites que nous connaissons aujourd'hui.
    № 8220 | 5,490 mots | 0 sources | 2007 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation de géographie portant sur le tourisme et ses conséquences sur le territoire français.
    № 12845 | 2,160 mots | 0 sources | 2009 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Exposé qui cherche à savoir si, dans les faits, les efforts du droit social communautaire en matière d'égalité ont porté leurs fruits.
    № 22782 | 9,785 mots | 2 sources | 2009 | détails
    14,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires