Les attributions du président dans un régime semi-présidentiel Dissertation

Les attributions du président dans un régime semi-présidentiel
Dissertation qui s'intéresse sur les pouvoirs du chef de l'état en France.
№ 20196 | 2,675 mots | 0 sources | 2010
Publié le sept. 30, 2010 in Histoire , Droit , Sciences Politiques
8,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Selon M. Debré, "le président de la République, comme il se doit, n'a pas d'autre pouvoir que de solliciter un autre pouvoir : il sollicite le Parlement, il sollicite le Conseil constitutionnel, il sollicite le suffrage universel. Mais cette possibilité de solliciter est fondamentale."
Le statut actuel du chef de l'état n'a rien à voir avec les principes établis dans la constitution originaire. Ni le mode de désignation ni la durée du mandat, ni même les conditions de sa responsabilité n'ont échappé à des réformes de nature constitutionnelle. Autrement dit la nature même du régime a été profondement modifiée la 5e République étant en constante évolution. Le chef de l'état demeure "la clef de voute" des institutions. En effet, le titre 2 de la constitution définit avant même son statut son rôle général (Art5). Tout d'abord il veille au respect de la constitution. Ensuite, il doit assurer par son arbitrage le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'état.

I- Les attributions du Président de la République en fait majoritaire
II- La faculté d'empêcher du president dans un régime minoritaire

Extrait du document:

La nomination du premier ministre est règlementée à l'article 8 alinéa 1 de la Constitution de 1958. La nomination du chef du gouvernement par le chef de l'état n'est qu' une formalité. En effet le premier ministre est en general nommé aprés avoir obtenu l'investiture de la chambre basse, procédure qui demontre qu'il est le leader d'une majorité parlementaire et lui confère ainsi une certaine légitimité électorale. Or il n'en est rien sous la Ve Republique, en effet selon les voeux de "De Gaulle" l'exécutif procède du chef de l'état et c'est donc lui qui nomme seul le premier ministre.

Commentaires