Les caractéristiques de l'économie et des finances de la France au XIXème siècle Dissertation

Les caractéristiques de l'économie et des finances de la France au XIXème siècle
Dissertation se demandant par quoi se caractérise le tournant économique et financier que la France connait au XIXème siècle.
№ 27034 | 1,985 mots | 0 sources | 2011 | FR
Publié le nov. 21, 2011 in Histoire , Droit , Sciences Politiques , Finances
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L'Ancien Régime est en partie tombé à cause du déficit des finances de la nation. Quand Napoléon arrive au pouvoir en 1799, il se trouve face à l'énorme problème de la paralysie de l'Etat dû au manque de finances. Le XIX° siècle est l'ère du développement des banques. La Révolution Française a inventé de nouveaux impôts comme les 4 contributions ou les 4 vieilles. Napoléon ne change en rien le fonctionnement de ces impôts mais les rend plus efficaces pour offrir à l'économie des outils qui vont favoriser son redressement. La première réforme qu'il mène est celle de la réorganisation de l'administration des finances. Il va veiller à favoriser l'entrée de ces contributions directes par la création de l'administration des contributions directes. Dans le même objectif il crée l'administration du cadastre, qui a pour seul objectif de faciliter la perception des contributions directes.

1. Le redressement des finances
2. La révolution capitaliste

Extrait du document:

En France au début du XIX siècle, il n'existe pas de banque nationale, il n'y a pas de banque qui soit susceptible de soutenir financièrement l'Etat. Les rois de France ont largement empruntés mais en recourant à des banques privées. On se rend compte que cela manque, car dans les provinces unies il y a déjà des banques nationales. Napoléon va essayer de remédier à ce problème et avec l'aide de banquiers parisiens, la caisse des comptes courants, va être transformée en Banque de France en février 1800. C'est une banque privée, extrêmement autonome, une société par action, qui assure les dépôts pour les grandes entreprises, l'escompte, l'émission de billets au porteur et remboursables à vue.

Commentaires