Les comportements alimentaires et la socialisation Dissertation by apprentipsycho

Les comportements alimentaires et la socialisation
Dissertation analysant le lien entre les comportements alimentaires et la vie sociale en prenant l'exemple des fourmis et des hommes préhistoriques.
№ 7293 | 2,025 mots | 0 sources | 2008
Publié le juil. 20, 2008 in Nutrition , Sociologie , Sciences
7,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

L’homme en société a des besoins, dont celui d’être nourri. Ainsi, certaines tâches sociales concernant l’alimentation sont nécessaires à la vie en société, tel que l’agriculture ou l’élevage.
L’objet de ce travail est de s’interroger sur le lien qui pourrait exister entre les comportements alimentaires et la socialisation.
Pour cela, tout d’abord il est intéressant d'étudier les comportements alimentaires chez les fourmis ; puis l’évolution des comportements alimentaires chez l’homme préhistorique qui ont permis son évolution vers une vie sociale.

I- Des comportements alimentaires chez les insectes sociaux : l’exemple des fourmis
1) Les comportements alimentaires comme tâches sociales
2) Les comportements alimentaires comme moyens de cohésion sociale

II- Le développement des comportements alimentaires permettant l’évolution vers une vie sociale
1) Le carnivorisme et les apports sociaux de la chasse
2) La naissance des techniques de transformation moderne
3) Genèse des transformations alimentaires : la protection alimentaire des êtres inachevés

III- Création de problèmes sociétaires
1) La théorie de Testart
2) Le stockage alimentaire
3) La création de problèmes sociétaires
4) Synthèse

Extrait du document:

Les premières traces de sédentarisation sont datées du Mésolithique (Bourguignon, 1989) : on voit donc apparaître les premiers villages, bien avant les premières traces d’agriculture et d’élevage, allant dans le sens de la théorie de Testart.
Ainsi, c’est un changement du comportement alimentaire, le stockage, qui est à la base d’une nouvelle société, celle de l’homme sédentaire.

Commentaires