Les conséquences du mode de scrutin majoritaire sur les systèmes politiques Dissertation

Les conséquences du mode de scrutin majoritaire sur les systèmes politiques
Dissertation s'interrogeant sur les avantages et les conséquence du scrutin majoritaire et montrant que dans la vie réelle ce scrutin a des effets variables selon l'organisation des régimes et le système des variables déterminantes.
№ 23840 | 1,890 mots | 0 sources | 2009
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le système politique correspond à la combinaison entre régime politique, c'est-à-dire les règles constitutionnelles, et le système de variables déterminantes (SVD). On peut considérer qu'il y a changement de système politique dès qu'il s'opère un changement au niveau du SVD. Le SVD est un ensemble d'éléments juridiques et extra juridiques autres que les règles constitutionnelles, qui contribue à déterminer et expliquer l'application du droit constitutionnel. Des éléments historiques, culturels, le système électoral, le système de parti etc. Ainsi, un changement de mode de scrutin aura des conséquences variables sur le système politique d'un pays. Le mode de scrutin au sens strict est une modalité d'organisation des élections, relatives à la répartition des voix émises par les électeurs, pour attribuer des sièges aux élus.


I) Conséquences et avantages attendus du scrutin majoritaire sur le système politique…
II) ... mais en pratique des effets variables selon l'organisation des régimes et le système des variables déterminantes

Extrait du document:

Enfin en France, régime semi-présidentiel, le droit de dissolution du Président ainsi que son élection au suffrage universel direct, combinés au scrutin majoritaire renforcent la bipolarisation du système politique et donc une certaine stabilité (le système est présidentialiste). Le droit de dissolution renforce la personnalisation au sommet de l'État, restaure ou entretient l'unité de la majorité (gouvernement-parlement).

Commentaires