Les contraintes formelles sont-elles un obstacle pour le poète ? Dissertation by rinmou

Les contraintes formelles sont-elles un obstacle pour le poète ?
Dissertation sur les contraintes formelles et leur impact sur la liberté ou l'originalité des poètes. Sont-elles un obstacle ou un avantage à leur expression ?
№ 6015 | 1,995 mots | 0 sources | 2007
Publié le mai 29, 2008 in Littérature , Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Pour de nombreux lecteurs, la poésie est un lieu d'expression personnelle, libérée de toute obligation.
Or, les contraintes formelles sont nombreuses et régissent le genre. Peuvent-elles freiner la liberté et l'originalité des poètes, constituent-elles des obstacles à leur expression où, en revanche, apportent-elles des voies enrichissantes ?

1. Les contraintes définissent la poésie

A) Ce sont des règles strictes
B) Elles sont nombreuses et variées
C) Elles sont inhérentes à la poésie

2. Elles peuvent freiner l'originalité et la liberté des poètes

A) Elles bloquent l'inventivité
B) Elles freinent l'expression individuelle
C) Elles peuvent nuire à la lecture des poèmes

3. Elles peuvent cependant devenir des adjuvants de la poésie

A) Elles apparaissent comme des instruments de libération
B) Elles peuvent devenir des objets esthétiques à part entiere
C) Limites et bornes, elles servent aussi de points d'appui

Extrait du document:

Etablies et codifiées depuis l'Antiquité pour certaines, les contraintes définissent la poésie même. Rappelées dans son Art poétique par Boileau, elles fixent des formes qui servent de cadres : odes, ballades, rondeaux, sonnets par exemple. Les adopter, c'est se conformer aux obligations qui les déterminent, rédiger un sonnet, c'est composer quatorze vers, groupés en deux quatrains et deux tercets, progresser vers une «chute» originale, mettre en place des schémas de rimes précis (marotique, italien ou élisabéthain pour tercets) par exemple.
Toutes ces contraintes formelles définissent par ailleurs les fondements mêmes du texte poétique, du moins jusqu'au XIX ème siècle : grouper les vers en strophes et adopter des rythmes particuliers (octosyllabes, alexandrins, par exemple) liés au genre choisi sont des modes d'opérer nécessaires.

Commentaires