Les crises sont-elles inscrites dans la dynamique du capitalisme ? Dissertation

Les crises sont-elles inscrites dans la dynamique du capitalisme ?
Dissertation portant sur la propension de ce système à connaître des crises la propension du capitalisme à connaître des crises.
№ 15317 | 1,775 mots | 0 sources | 2010
Publié le avr. 28, 2010 in Économie , Sciences Politiques
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

En 1860, le docteur Juglar publiait l'ouvrage qui le rendra célèbre : « Des crises commerciales et de leur retour périodique, en France, en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis ». Au début des années1930, E. Varga, économiste « officiel » de la IIIe internationale, affirmait que la grande crise qui ébranlait alors le capitalisme constituait l'ultime soubresaut de ce système. M. Aglietta déclarait plus récemment que la crise asiatique constituait la crise la plus grave depuis 1945. Marx écrivait dans « le 18 Brumaire » que si l'histoire ne se répète pas, il lui arrive de bégayer… Le capitalisme a deux cents ans d'histoire, et son parcours est émaillé de crises.

1. Les vicissitudes de l'économie de marché et les heurts de la main invisible
2. Les déséquilibres de la croissance capitaliste
3. Les crises… évitables ? Des règles à la régulation…

Extrait du document:

La croissance capitaliste : un état de crise permanent. Schumpeter définit la croissance comme « un processus de destruction créatrice, révolutionnant sans cesse de l'intérieur la structure économique, en détruisant continuellement les éléments vieillis, et en créant toujours des éléments neufs ». Cette définition essentielle rappelle toute la dimension déstructurante de la croissance, qui balaye les productions anciennes, les entreprises qui les produisent, les métiers qui y sont associés, affecte les régions et pays de production, etc.

Commentaires