Les différences salariales entre hommes et femmes dans le secteur privé Dissertation

Les différences salariales entre hommes et femmes dans le secteur privé
Dissertation qui analyse les causes de la différence salariale entre hommes et femmes dans le secteur privé.
№ 13601 | 1,935 mots | 0 sources | 2010
Publié le janv. 28, 2010 in Économie , Questions Sociales , Gestion
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

En moyenne, en France, les hommes gagnent un salaire 27% supérieur à celui des femmes. A une époque où les passions égalitaires animent la société, ce genre de chiffre déchaine les associations féministes, ainsi que l'ensemble de la communauté plus généralement, qui voient là une cruelle injustice totalement infondée envers les femmes dans une société machiste. Pourtant, l'injustice qui se cache derrière ce chiffre apparemment révélateur est-elle si intolérable ? En effet, l'immense majorité des personnes critiquant ces chiffres ne se sont jamais posé la question de savoir comment ils ont été obtenus, ni ce qu'ils signifient précisément. Une erreur courante est de croire qu'à travail égal, un homme gagne 27% de plus qu'une femme, ce qui est totalement faux.

1/La construction des chiffres
2/La dispersion des inégalités
3/Des inégalités finalement peu discriminatoires

Extrait du document:

Il faut d'abord souligner que les disparités salariales entre hommes et femmes touchent toutes les catégories socioprofessionnelles, et quasiment toutes les professions (on connait tout de même quelques contre-exemples, comme le mannequinat, où les salaires sont nettement en faveur des femmes), mais l'ampleur de ces inégalités est très différente d'une PCS à l'autre.
On remarquera d'abord que plus le revenu moyen d'une catégorie est élevé, plus l'écart de salaire entre hommes et femmes a tendance à se creuser. Ainsi, selon le sénat.fr, les 10% de femmes les moins bien payées gagnent 15% de moins que les hommes de cette catégorie, alors que les 10% de femmes les mieux payées gagnent 35% de moins que les hommes de cette catégorie salariale. En outre, on observe que les cadres (catégorie la mieux rémunérée) sont la PCS où l'on retrouvera le plus grand écart, et les employés (catégorie la moins bien rémunérée, mais aussi la plus féminisée) le plus petit écart.

Commentaires