Les droites en France 1948-1958 Dissertation

Les droites en France 1948-1958
Dissertation qui explique comment les droites se sont ralliées à la République entre 1948 et 1958.
№ 19617 | 3,830 mots | 0 sources | 2010
Publié le sept. 06, 2010 in Histoire , Relations Internationales , Sciences Politiques
11,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Le moment fondateur des droites françaises est bien connu : le vendredi 28 août 1789, l'Assemblée Nationale (AN) Constituante, qui est en train d'établir les futures institutions du pays, débat de la question du veto royal.Les constituants favorables à l'attribution au roi d'un tel droit de veto se regroupent à droite du bureau du président, leurs adversaires à gauche.A la société en 3 ordres de l'Ancien Régime succédait déjà, dans un embryon de cadre parlementaire, un jeu largement bipolaire.

1. La droite regroupée autour d'un régime politique : la tentation de restaurer la monarchie/l'Empire ( 1848 – 1880 )
2. Le ralliement à la IIIème République : une ligne de démarcation plus floue ? ( 1880-1936)
3. Mort des droites et renaissance ? ( 1936-1958 )

Extrait du document:

Les légitimistes : ils sont les héritiers des Ultras de 1789, fidèles à la branche aînée des Bourbons.Majorité de contre-révolutionnaires, bastions dans les régions principalement rurales (l'Ouest, le Midi .Emblème : la Vendée).Veulent un retour à l'Ordre Naturel, à la tradition, à la religion (alliance du trône et de l'autel).
Les orléanistes : ils sont les héritiers des Libéraux de 1789, fidèles à la branche cadette des Bourbons.Pour un modèle de monarchie constitutionnelle à l'exemple anglais, plébiscités par la haute bourgeoisie, notables, intellectuels.cf Guizot, élitisme intellectuel éco et soc « Enrichissez vs par le travail et par l'épargne ». Pour le parlementarisme, libéralisme éco, anticléricalisme (voire anticatholicisme).

Commentaires