Les énigmes du moi Dissertation by darkangel

Les énigmes du moi
Dissertation autour d'une citation de Nietzsche qui affirme que : "Nous sommes éternellement condamnés à subir cette loi : chacun est le plus étranger à soi-même".
№ 11586 | 1,640 mots | 0 sources | 2009
Publié le juin 15, 2009 in Littérature , Philosophie
6,95 $US Acheter et télécharger immédiatement ce document



Résumé:

Qui suis-je ? L'homme contemporain conscient de son moi intérieur, certain du bienfait de l'introspection, se plaît à se poser la question. Lorsque les premières réflexions sur le moi apparurent dans l'Antiquité, rien ne laissait présager l'essor qu'a connu, par la suite, le goût pour la réflexion sur soi. Taillé par le lyrisme romantique du XIX° siècle, le moi occidental se veut désormais un produit de la psychanalyse. Malgré les efforts répétés pour cerner ce qui fait de nous ce que nous sommes, les difficultés persistent et nul ne peut se vanter de se connaître parfaitement. Le paradoxe demeure : à se vouloir aussi près que possible de nous-mêmes, nous nous dérobons sans cesse davantage et nous nous éloignons inexorablement de notre moi.
Cette étude examine les raisons qui invitent à penser que nous ne nous connaissons pas parfaitement puis celles qui montrent combien nous sommes les plus ignorants à cet égard. Enfin, il est raisonnable de se demander si l'écriture de soi n'est pas une façon de se rapprocher de nous-mêmes et partant, de mieux se comprendre.

Extrait du document:

«Je est un autre» écrivait Rimbaud dans une lettre à son ami Georges Demeny. Par cette sentence, il cherchait à montrer combien le moi nous échappe de par son énigmatique densité, son absence d'unité et de continuité. En effet, le moi est naturellement hétérogène. La «multiplicité des états conscients», comme l'évoque Bergson, est telle que le moi n'en est pas isolable. A tout instant,
le moi est pluralité de sensations, multiple spatialement : il nous est impossible de nous détacher objectivement de nous-mêmes afin de saisir ce que nous sommes. Ainsi, toute tentative d'introspection se traduit inlassablement par la matérialisation de la densité de notre moi.
  • Réflexion sur le film « The Very Black Show », de Spike Lee se demandant si "le Noir" reste ce personnage drôle et stupide dans l'imaginaire collectif blanc américain.
    № 26180 | 2,290 mots | 0 sources | 2011 | FR | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier
  • Commentaire de texte qui porte sur la notion du "Moi", et qui vise à démontrer selon un corpus de textes, si le "moi" apparait dépossédé de lui-même ou reconquérant de lui-même.
    № 21979 | 1,145 mots | 3 sources | 2010 | détails
    5,95 $US
    Ajouter au panier
  • Dissertation philosophique sur la position de l'être et du Moi profond de chacun pour arriver à une connaissance de soi.
    № 10121 | 2,410 mots | 0 sources | 2009 | détails
    7,95 $US
    Ajouter au panier

Commentaires